Fruit de la coopération européenne (avec une prépondérance française), la société Airbus a lancé en 2007 son fleuron technologique, l’A380, au fuselage franco-allemand, à l’empennage et à la queue espagnols et aux ailes et moteurs anglais, le tout assemblé à Toulouse et livré soit dans la capitale occitane, soit à Hambourg. D’une capacité variable, entre 471 et 853 sièges, cet avion jugé comme lancé 10 ans trop tôt (la France est la championne de la technologie trop avant-gardiste, de l’Alpine Renault au Concorde et de l’Aérotrain à l’A380 en passant par le TGV et le Mirage-4000) et dessert 64 aéroports dans le monde. Fort d’une autonomie de plus de 15000 km, il vole à Mach 0,85 (1050 km/h).

L’Airbus est un avion très fiable, puisque depuis sa mise en service en 2007, on ne dénombre que 8 incidents, n’ayant provoqué la perte d’aucun Airbus (par contre, une collision entre un Airbus A380 et un avion d’affaires Bombardier Challenger 604 au-dessus de la mer d’Arabie le 7 janvier 2017 a provoqué l’atterrissage forcé de ce dernier à Mascate et son ferraillage ultérieur) et deux blessés légers parmi les habitants de l’île de Batam (Indonésie, 20 km au large de Singapour) suite au premier incident connu par un Airbus-380 le 4 novembre 2010, à savoir l’explosion de la turbine du réacteur n°2.

Les Emirats Arabes Unis représentent via leurs compagnies aériennes Emirates et Etihad presque 50 % (49.8 %) des Airbus A-380 livrés, soit 114 appareils sur les 229 livrés :

Emirates (EAU): 104

Singapore Airlines (SIN) : 24

Lufthansa (GER) : 14

Qantas (AUS) : 12

British Airways (GBR) : 12

Air France (FRA) : 10

Etihad Airways (EAU) : 10

Korean Air (KOR) : 10

Qatar Airways (QAT) : 10

Asiana Airlines (KOR) : 6

Malaysia Airlines (MLY): 6

Thai Airways (THA) : 6

China Southern (RPC) : 5

En ce qui concerne les commandes, au nombre de 331, les émiratis sont encore majoritaires avec 52 % des appareils commandés, soit 172. Sans les livraisons faites aux Emirats, les chaînes de montages auraient fermées depuis longtemps. Après un projet de fermeture en 2014, une seconde fermeture était prévue pour 2018, mais une commande émiratie avec une option de 16 appareils en plus repousse l’échéance. De commandes en commandes, Airbus espère pousser l’appareil jusqu’en 2035.

Emirates (EAU) : 162

Singapore Airlines (SIN) : 24

Qantas (AUS): 20

Amedeo (IRL) : 20

Lufthansa (GER) : 14

British Airways (GBR) : 12

Air France (FRA) : 10

Etihad Airways (EAU) : 10

Korean Air (KOR) : 10

Qatar Airways (QAT) : 10

Hong Kong Airlines (RPC) : 10

Asiana Airlines (KOR) : 6

Malaysia Airlines (MLY): 6

Thai Airways (THA) : 6

China Southern (RPC) : 5

All Nippon Airways (JPN) : 3

Transaero Aeroflot (RUS) : 3

Suite à l’embargo américain, une commande de 12 appareils pour l’Iran a été annulée.

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :