Au détour d’un entretien avec Alain Escada sur l’appel qu’il a lancé au nom de Civitas pour honorer Notre-Dame de Paris et sainte Jeanne d’Arc par une messe en plein air suivie d’un défilé le dimanche 12 mai prochain, nous apprenons qu’il a été contacté ce jeudi midi par un assistant de Cyril Hanouna pour participer à l’émission Balance ton post. Le président de Civitas a refusé l’invitation. Nous avons voulu en savoir plus.

MPI / Pouvez-vous nous préciser le contexte de l’émission de Cyril Hanouna à laquelle vous étiez invité à participer ?

Alain Escada / L’assistant de Cyril Hanouna m’a contacté vers 12h30 pour me proposer de participer à l’émission Balance ton post de ce jeudi soir. Il m’a été annoncé que le thème serait “Peut-on rire de la religion ?”, qu’il y aurait sur le plateau un évêque, un rabbin et un imam mais qu’il souhaitait que je participe également à cette émission.

MPI / Et vous avez décliné l’invitation ? Pourquoi ? Vous êtes pourtant rôdé aux plateaux de télévision ?

AE / J’ai refusé pour de multiples raisons. La première est que je considère totalement indécent et inapproprié d’aborder un tel sujet un Jeudi Saint dans une émission qui relève de la politique spectacle. Ce n’est ni le jour ni le lieu pour débattre d’un sujet comme celui-là.

Si cela n’avait pas été un Jeudi Saint, il n’empêche que ce n’est pas dans une émission animée par Cyril Hanouna et ses comparses que je pourrais espérer exposer correctement mes opinions. Cela tournerait soit à la farce soit à la foire d’empoigne, mais cela ne serait pas d’un niveau intéressant.

Ce type de programme frise l’abrutissement des téléspectateurs et tend à ridiculiser ceux qui s’y prêtent.

Du reste, on ne peut pas s’attendre à un traitement équitable. Des représentants des trois monothéismes sont conviés mais, au final, c’est toujours le catholicisme qui sert de cible principale.

Je rappelle que Cyril Hanouna déclarait à Paris-Match durant l’été 2017 être un “juif traditionaliste”. Or l’humour juif n’est autorisé que s’il est pratiqué par des Juifs. On va vous dire que les Juifs savent rire de leur religion. Mais les mêmes blagues prononcées par des non-Juifs seront aussitôt considérées comme antisémites.

MPI / Mais peut-on rire de la religion ?

AE / Qui n’a pas rit avec Fernandel en Dom Camillo ? Qui n’a pas rit avec le sermon du Curé de Cucugnan ? C’est de l’humour, ce n’est pas de la moquerie, encore moins du blasphème.

MPI / Pourtant, certains disent qu’on doit pouvoir rire de tout.

AE / Ceux qui vous disent cela sont souvent les premiers à envoyer d’autres devant les tribunaux. La vérité, c’est que nous avons tous nos tabous. Ceux qui vous disent qu’il faut pouvoir rire de la religion, en particulier du catholicisme si vous observez bien, vont souvent placer d’autres interdits. Regardez les ennuis faits à l’humoriste Dieudonné. Regardez les récentes condamnations d’Alain Soral pour des dessins sur la Shoah dont il n’est pourtant pas l’auteur. Vous voyez bien qu’il y a là un déplacement de la notion de “sacré”. Et les tribunaux de la république en sont les gardiens.

Vous observerez que, dans le même temps, une responsable de l’UNEF peut écrire sur Twitter – jusqu’ici en toute impunité – qu’il faudrait gazer les Blancs, puis se moquer de l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris. Là, les tribunaux ne bougent pas. Depuis quelques années, le Français blanc catholique hétérosexuel est devenu un citoyen de seconde zone. C’est cela la vérité. Aurais-je eu le temps de pouvoir démontrer cela en direct à la télévision ?

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

18 commentaires

  1. Bravo ,,il y a 45ans un temoin de jehovah me disait “les temoins ne vont pas aux discuteries tele “.Il faut etre maso ,debile pour alimenter ces parodies de paroles ,C est du bonneteau ,le con du diner a les mains attachees dans le dos ,,on lui coupe la parole ,on le met dans les jeux du cirques contre des yenes en nombre .Il est ecrit ” a la table des mechants je ne m assierai pas “,”Qui reprend le moqueur une tare en lui ,reprend l homme intelligent il t en aimera d avantage ,,quand au sot 50coups de baton “Salomon .Donc selon la bible il ne faut pas polemiquer avec des paiens ca amenera a les faire blasphemer .Nous sommes entre eveilles ,croyants ,si un agnostique veut s informer ,,il y a le net ,les croyants qui sont tout disposes a edifier leur prochain .Iznogoud juif traditionaliste ,,du talmud ,,Il doit connaitre la Torah comme moi le capital de karl marx ,,,

  2. Mon curé chez les nudiste est également un film marrant.

    • Tinatine says:

      Vu le titre , c’ est vraisemblablement du profondément débile ;ceux qui aiment ça doivent être un peu tarés .

    • alexderome says:

      Excellente culture cinématographique, Les WC étaient fermés de l’intérieur n’est pas mal non plus

  3. Isabelle P says:

    En effet, c’est très malsain une proposition aussi malhonnête un jeudi saint.
    Fier et droit, monsieur Escada !
    Ils ont colonisé nos messes et se moquent déjà bien trop… Mais la fête est finie.

  4. Vous êtes un monsieur admirable. Face à l’imposture bien de gens n’ont pas votre vue. Vous donnez espoir qu’il reste encore des hommes honorables.

  5. Saint-Plaix says:

    Vieil adage français: “Qui se ressemble s’assemble”…
    Il est des invitations qui sont en soi de véritables insultes!
    Celle-là en est…
    On ne peut que s’associer au refus de monsieur Escada de se commettre avec la vulgarité pénible et l’insigne bêtise d’un Cyril Hanouna qui – au grand dam de ses rares partisans – est régulièrement exclus du top 50 des animateurs TV où il n’a jamais figuré…
    Comme quoi, le public est beaucoup moins maniable que la classe politico-médiatique ne l’espère…
    En revanche on doit s’interroger sur l’attitude d’un évêque(donc supposé catholique?) qui se précipite pour participer à une émission sur le thème “Peut-on rire de la religion?” faite à dessein et par provocation, par un juif traditionaliste revendiqué, deux jours après l’incendie de la cathédrale de Paris, et, qui plus est le soir du Jeudi Saint!

  6. Daniel PIGNARD says:

    L’apôtre Paul était aussi antisémite quand il a dit :« Car vous, frères, … vous aussi, vous avez souffert de la part de vos propres compatriotes les mêmes maux qu’elles ont soufferts de la part des Juifs. Ce sont les Juifs qui ont fait mourir le Seigneur Jésus et les prophètes, qui nous ont persécutés et ne plaisent point à Dieu, et qui sont ennemis de tous les hommes, nous empêchant de parler aux païens pour qu’ils soient sauvés, en sorte qu’ils ne cessent de mettre le comble à leur péchés. Mais la colère a fini par les atteindre » (1 Thes 2 :15-16)
    Conclusion : Comme l’apôtre Paul nous demande de l’imiter, il ne faut surtout pas se gêner.

    • Isabelle P says:

      Hérode aussi quand il a fait assassiner tous les nouveaux-nés de son royaume. Et les chrétiens n’étaient pas encore là. Les musulmans non plus d’ailleurs.
      “On n’est jamais aussi bien servi que par soi-même”, comme dirait l’autre.

  7. Je croyais que les vrais catholiques n’avaient pas peur du combat.

    • Tinatine says:

      Avec toutes les lois liberticides qui ont été votées dans notre pays , c’ est très difficile de se battre ; si on m’ interrogeait publiquement , je serais obligée de répondre :” désolée , je n’ ai pas le droit de dire ce que je pense car c’ est interdit par la loi et je serai obligée de verser des dommages et intérêts à des associations pseudos humanitaires ” .J’ ai souvent l’impression de me retrouver dans l’ ancienne U.R.S.S : les gens viennent vous dire en cachette ce qu’ ils pensent !

      • “Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer.” Guillaume d’Orange

        • Sandrine says:

          Il ne faut pas avoir peur, en effet, c’est le secret de la sainteté : les saints ont souvent fini martyrs et Jésus a été cloué sur une croix.

    • en lisant ici ou là. says:

      Monsieur, vous confondez courage et témérité, le courage implique de mesurer la situation et non de se précipiter pour une question de point d’honneur et de qu’en dira-t-on, il n’y a pas de courage sans raison et seule la raison maîtrise ce qui autrement terrorise. Le jeudi saint est un jour sacré, de plus résister à la peur implique de bien se connaître et de ne pas se figurer que vous êtes quoi qu’il arrive, né pour que l’on vous tresse des couronnes et que face à vous on ne peut que tomber en pâmoison. Vous le montrez assez, vous n’êtes pas très au courant, comme tant d’autres, de ce que sont les vertus chrétiennes.

      N’êtes vous pas ce monsieur habitué du site françois de souche ? vous guerroyez volontiers contre les moulins à vents. Allez donc dispenser votre faconde à ceux qui la réclame, et faites le en anglais, avec un patronyme tel que le vôtre cela serait plus indiqué. Donnez des leçons est facile lorsqu’on n’a pour soi que de l’esprit de salon. ne dites rien, n’écrivez rien, et faites donc enfin quelque-chose.

      les directeurs de conscience, les clercs de la religion de la contradiction, servent une bien étrange divinité, miroir sans teint, qui renvoie invariablement le son et l’image de celui qui le tend à quiconque lui fait face, on se réjouit de ne voir que soi tout autour. “vous êtes là, mais non ! c’est moi que j’adore, et même lorsque je fais mine de vous voir, je ne vois rien d’autre que moi encore et me joue de vous, toujours.”

      Difficile de faire plus fol, que d’agir de la sorte: vous êtes seul au spectacle, mais vous n’êtes pas vous même un divertissement, c’est l’évidence. Alors ? faites quelque chose pour vous sans vous introjecter sans fin dans tout ce qui contredit vos écrans et vos manières, pensez que vous allez mourir, que vous serez pour toujours ce que vous aurez fait, car c’est dans ses actions que l’on se fait connaître, comme soit digne de vivre avec Dieu, soit pour naître au Dam et aux tourments éternels.

      Vous avez envie d’insulter, de répondre, de flétrir à présent ? vous pouvez même faire mine de mal comprendre et persifler encore en voulant croire expliquer et penser ! N’en faites rien, vous auriez l’air de ce que vous devenez chaque fois d’avantage; une carricature de vous-même, aussi mécanique et prévisible qu’on peut l’être.

      Il n’y a qu’un moyen, d’échapper à la mécanisation, et à la bouffissure de soi, et vous le trouverez dans le sermon sur la montagne, nulle part ailleurs, car personne n’a jamais parlé comme Celui-là.

      Riez à présent si cela vous est possible, pour moi, je ne me réjouis pas, il y a tant de gens persuadés comme vous l’êtes, et cynique avec ça, et la création est belle et la bonté existe, avec ou sans eux, tout comme les rires ingénues des réels et bons enfants.

      Ne dites rien, faites le Bien; alors seulement vous serez digne de Lui appartenir.

  8. Sébastien says:

    Monsieur Escada est bien plus respectable que Bergogolio!

  9. Fabrice says:

    On peut rire de tout, tout dépend ce que l’on attend de la vie. Je ne sais plus quel saint disait : “Celui qui rit avec le diable ne pourra se réjouir avec le Christ”.

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

45 % 19.170 € manquants

15.830 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 26/03/2019

Il nous reste cependant 19.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !