Le philosophe juif Alain Finkielkraut a été insulté en marge de la manifestation des Gilets Jaunes de samedi dernier.

Feu vert a été donné aux médias pour hurler au retour de la peste brune, les Gilets jaunes étant les survivants des chemises noires des années 30… Eric Naulleau en tête qui s’écrie sur Twitter :

« À tous ceux qui ne voulaient pas voir que le Jaune virait au Brun, les menaces antisémites reçues hier par Alain Finkielkraut devraient ouvrir les yeux. Je lui exprime mon plus chaleureux soutien. »

Las ! De peste brune, il n’en fut point : c’est de vert islamiste que se colore le propos insultant… Un vert que ces daltoniens médiatiques ne sauraient voir : la reductio ad hitlerum c’est tellement plus porteur pour dénigrer le mouvement des gilets jaunes, les populismes en général, et étouffer le retour au réel et à la menace islamiste en particulier !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Pour Noel,

offrez à vos proches un abonnement

à la revue de CIVITAS !

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, un excellent numéro, est le dernier sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :