Allemagne – Le Berliner Kurier signale qu’une brochure destinée aux enseignants cause l’émoi en Allemagne. Ce fascicule de près de 60 pages est conçu pour aider à identifier les parents… d’extrême droite sur la base de l’apparence de leurs jeunes enfants.

Selon cette brochure, les filles portant des tresses et des robes sont à surveiller comme potentiellement issues de familles d’extrême droite. Ce document a été rédigé par la fondation Amadeu Antonio de Berlin avec une préface signée du ministre de la Famille, la socialiste (SPD) Franziska Giffey.

La Fondation Amadeu Antonio, fondée en 1998, a pour objectif la lutte contre « l’extrémisme de droite, le racisme et l’antisémitisme ». Le livret s’intitule « Am, stram, gram, et c’est toi qui sors ! ». Ce qui ressemble fort à une invitation à exclure les fillettes portant des tresses.

Nadine Schön, vice-présidente du groupe parlementaire de la CDU au Bundestag s’en inquiète : « Si les éducateurs devaient se muer en surveillants et en correcteurs des convictions parentales, cela dépasserait les bornes ».

Et de souligner que ce fascicule contient des « études de cas et des suggestions absurdes » telles que l’organisation de rencontres à l’école entre parents et enseignants quand les enfants sont vêtus d’une certaine façon ou quand les garçons sportifs sont « fortement mis au défi physique » à la maison.

La représentante de la CDU estime que cet « espionnage parental » n’a pas sa place en démocratie et demande de « mettre immédiatement au pilon » cette brochure.

Cette demande de mise au pilon est partagée par d’autres représentants de la CDU. La situation est d’autant plus tendue que la CDU a formé une coalition gouvernementale avec le SPD. Et que la ministre (SPD) de la Famille a non seulement préfacé cette brochure diffusée dans tout le pays, mais l’a également subventionnée.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :