Anne-Laure Bonnel : “Monsieur Glucksmann,

vous m’avez mis une cible dans le dos !”

Dans son émission “Berkoff balance” sur Sud Radio, l’animateur donne la parole à Anne-Laure Bonnel, grand reporter de guerre, calomniée par le moralisateur philo-ukrainien Raphaël Gluksmann.

C’est ce grand “démocrate” socialiste qui avait déclaré qu’il “ne fallait pas organiser de référendum car les français voteraient mal“.

Rappelons aussi à nos lecteurs que Glucksmann, la bouche dégoulinante de moraline droitdelhommiste, a travaillé pour les intérêts Ukrainiens pendant le coup d’état de Maidan, puis qu’il s’était illustré de piteuse manière en Géorgie et enfin que son ex-femme était ministre sous Porochenko.

Dis-moi qui tu fréquente, je te dirai qui tu es…

Paul DEROGIS

Autres articles concernant le travail de Anne-Laure Bonnel :
Anne-Laure Bonnel vs France Info : un entretien pour bien comprendre la manipulation médiatique en cours
“Ceux qui prônent la guerre ne la connaissent pas”, souligne Anne-Laure Bonnel, reporter de guerre indépendante

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnez-vous à CARITAS !

Ça y est, le numéro 1 de la tout nouvelle revue Caritas est chez l’imprimeur et en prévente sur MCP.

Nous vous l’avions annoncé dans un précédent mailing : la naissance d’une toute nouvelle revue de qualité, Caritas, la revue du pays réel, et la parution prochaine de son premier numéro de 86 pages. Bonne nouvelle, : ce numéro 1 de Caritas qui consacre son dossier à la Lutte contre la haine anticatholique vient d’être envoyé à l’imprimerie et sera bientôt dans les librairies et les boites aux lettres des abonnés.

Militez,

En achetant le n°1 de CARITAS : Lutter contre la haine anticatholique

En s’abonnant à cette nouvelle revue : la revue CARITAS !