Madame, monsieur,
collègues chanteurs et instrumentistes professionnels,
professeurs de musique,
choristes amateurs,
chers amis,

J’ai écrit à certains d’entre vous en décembre déjà mais je me permets de vous refaire ce courrier pour que nous soyons bien tous conscients du péril artistique qui nous guette et qui risque de passer trop inaperçu dans ce marasme ambiant.

La culture, comme nous l’entendons, comme nous l’aimons, est mise à mal par la Direction de Radio-France et par le Gouvernement de M. Macron.
Sybile Veil, PDG de Radio-France, a pour mission de supprimer 300 postes sans raison véritable : les comptes sont équilibrés, les salles de concert sont remplies, les antennes de radio sont en tête des audiences.

La vision des gouvernants incultes (on ne les voit jamais dans les salles de concert) n’est que comptable. Ils nous préparent la « holding sauce BBC » et veulent couper des têtes avant la fusion Radio France/France Télévision.
Mme Veil fait du zèle auprès de M. Macron, visant peut-être le poste de PDG de cette future « holding » ou de ministre dans un prochain gouvernement. Elle a donc demandé a ses différents directeurs de service de lui fournir du chiffre. Notre « fameux » directeur de la musique, Michel Orier, lui offre une charrette, la plus importante dans ce plan social: 33 choristes après lui en avoir donné une de 24 en 2016!

48% de l’effectif de Radio-France serait donc éliminé en 6 ans, tout cela sans aucune connaissance de notre métier (un comble, une première pour un directeur de la musique dans cette grande maison) et sans aucune vision artistique à long terme pour les trois formations musicales professionnelles de Radio-France (Chœur, Orchestre National, Orchestre Philarmonique).
Cette mutilation du Chœur le condamnerait à ne plus chanter les grands ouvrages du répertoire (Requiem de Verdi ou Brahms, IXème de Beethoven, IIème de Mahler etc…) car à 60, ce ne serait plus faisable avec un orchestre de dimension habituelle.
Cela lui interdirait aussi, ce qui était possible jusqu’à présent et qui faisait la richesse de son répertoire et de ses missions de service public, de se diviser en plusieurs groupes parallèles et faire ainsi, “en même temps”, deux ou trois productions et concerts.

Il faut du courage, de la grandeur pour avoir une ambition artistique pour son pays. Une nation sans cette vision se meurt, se nourrissant à la manière des « fast-food » de « fast-music », qui plus est gratuite à fabriquer! Comment peut-on se nourrir de culture quand nous sommes gouvernés par des petits comptables incultes dans tous les ministères décisionnaires.

Vous avez certainement vu les vœux de bonne année au personnel, quel drôle de terme sachant ce qu’elle veut nous faire subir, de Mme Veil qui ont été interrompus mercredi 8 janvier par le Chœur de Radio-France chantant le Chœur des esclaves de l’opéra Nabucco de Verdi.
Cette vidéo est parue dans tous les médias et a été vue plus d’un million de fois!
Ce n’est qu’un début. Le Chœur de Radio-France va se faire entendre de plus en plus pour lutter contre le plan social, son absurdité et la brutalité de cette direction.

Nous allons lutter mais nous avons besoin de tous les soutiens: chanteurs et instrumentistes professionnels, choristes amateurs, mélomanes pour défendre notre, VOTRE patrimoine culturel.
Il faut le répéter: nous sommes malheureusement gouvernés par des petits comptables incultes et dirigés à Radio-France par la même caste.
Personne en France, aucun artiste, aucun ensemble ne doit se sentir à l’abri et se dire « Oh, moi, je ne suis pas concerné! » car qu’importe votre qualité artistique, votre talent, les décideurs ne regarderont que ce que vous leur faites perdre!
Alors relayez par mail et réseaux sociaux tous les liens possibles, les vidéos, les documents, signez et faites signer les pétitions. Vous le savez certainement, ce n’est pas seulement la musique classique qui est touchée mais toute la culture. Vous trouverez des liens sur mon Facebook Chœur de Chambre Phœbus concernant la maîtrise de Notre-Dame, le Palais de la Découverte, les professeurs de musique etc…

La culture ne rapporte rien et ne sert à rien, Google nous suffit. Supprimons ce terme « culture » et remplaçons-le par « divertissement »! Encore mieux: « divertissement gratuit »!
Peut-être un slogan des futures campagnes électorales de nos dirigeants politiques.
Quant aux affiches, ce sera peut-être des photos avec des rappeurs torse nu comme on a déjà vu notre président en faire …

Suivez l’actualité, les pétitions et les happenings du Chœur de Radio-France, entre autres sur Facebook Chœur de Chambre Phœbus:
https://www.facebook.com/profile.php?id=100041741713668

Signez la pétition de soutien au Chœur de Radio-France (18233 signatures à ce jour) :
https://www.mesopinions.com/petition/art-culture/mutilation-choeur-radio-france-unique-choeur/76519

Artistes, mélomanes, nous qui aimons le beau, tissons notre toile sur la toile pour sauver notre patrimoine.
Relayez, relayez!
Que vive la musique!
Vive la musique!

Vincent LECORNIER
Membre du Chœur de Radio-France depuis 1996
Artiste lyrique
Chef de chœur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 commentaires

  1. Soupape says:

    1 – Les “fast music” … sont pires que … les “fast food”

    car les brailleurs … de bêlements anti-musicaux …

    n’y produisent … que des “dégueulendos”

    2 – Bien pire, … même les curés …

    (parmi lesquels les jeunes curés … sont complètement ignares …
    car ils ignorent … même les Ecritures !)

    veulent supprimer … les Chœurs des Anges,

    pour les remplacer … par les borborygmes … de pachamama

  2. Arrêter de pleurer et assurez pour qui vous avez voté

  3. Soupape says:

    Jauni à l’idée … est un grand saint … chez le Diable …

    Vous pouvez aller le rejoindre …

    si vous ne distinguez pas … qu’il a incarné la Décadence …

  4. domremy says:

    Il est bien plus urgent de sauver Le Choeur de Notre Dame de Paris

    Une pétition circule sur le net ” Sauvons le patrimoine musical de la France”

    Et un article parmi d’autres :

    https://www.bvoltaire.fr/il-ne-suffisait-pas-que-notre-dame-ait-brule/

  5. La macronie hait la culture et la France.
    Dommage que ces gens-là ne se réveillent que maintenant, alors que Gilles et John se font matraquer, pour les mêmes raisons, depuis plus d’un an.
    http://www.eauxglacees.com/spip.php?page=imprimer&id_article=2397

  6. Tandis que la Veil veut licencier les professionnels – sans doute trop bien payés à son goût – “en même temps” est diffusé sur les ondes de France info un message de recrutement de plusieurs dizaines de jeunes gens à former pour ce même ensemble musical. C’est donc bien une démarche “comptable” et peut être même “en même temps” une fausse annonce de recrutement.