La révolution anthropologique décidée et mise à l’œuvre dans les temples occultes avance par paliers.

Alors que le projet de loi sur l’ouverture de la procréation médicalement assisté (PMA) aux duos de femmes inverties et aux femmes célibataires sera examiné à l’Assemblée dès la fin septembre 2019, certains craignent une extension à la GPA (gestation pour autrui).

Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour tous, interviewée par RT France, s’insurge : 

« Ils disaient qu’il y aurait le PACS, donc qu’il n’y aurait pas le mariage homosexuel. Quand il y a eu le mariage homosexuel, ils ont dit qu’il n’y aurait pas la PMA sans père, et aujourd’hui on veut nous faire croire qu’il y aura la PMA et qu’il n’y aura pas la GPA ! »

« Ils ne sont pas crédibles! », souligne-t-elle. « Darmanin avait publié une tribune contre l’extension de la PMA il y a trois ans. Édouard Philippe aussi y était opposé il y a trois ans. Marlène Schiappa a affirmé qu’elle était contre la GPA, mais quelque mois plus tard, elle a estimé qu’il fallait réfléchir. Quant à Macron, il a dit que la France n’était pas « prête ». Je ne sais pas quand la GPA sera autorisée, mais si on n’assume pas de dire qu’on ne doit pas utiliser la médecine pour résoudre nos désirs individuels, alors, on n’aura pas de limite pour le reste», poursuit-elle. La GPA, affirme-t-elle « a déjà des militants, des porte-paroles, des actions judiciaires en sa faveur… elle est illégale, mais dans les faits, de décision de justice en décision de justice, mais elle commence à être reconnue puisqu’on on va de plus en plus vers la reconnaissance de la retranscription des parents à l’état civil français, du fait de certaines décisions de la cour européenne des droits de l’homme (CEDH) ou la cour de cassation.»

« La PMA sans père ne passera pas comme une lettre à la poste (…) Le mouvement social de La Manif pour tous est prêt à se mobiliser, dans la durée », a fait savoir l’association dans un communiqué. 

« Si le gouvernement s’entête dans ce projet, il y aura des manifestations très importantes comme nous l’avons fait par le passé », prévient Ludovine de la Rochère à L’Express.

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

25 % 29 955 € manquants

10045 € récoltés / 40 000 € nécessaires – depuis le 15/10/2021
Compteur mis à jour le 30/11/2021

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Derrière ces fermetures arbitraires, il y a l’influence d’une commission gouvernementale dont nous parlerons plus tard.

Mais rien ne nous fera taire. Seulement, pour aller toucher nos compatriotes et faire connaitre MPI, il nous faut des moyens supplémentaires.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Les plus de 1200 vidéos seront bientôt disponibles sous peu sur une autre plateforme.

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :