Frédéric Laupies fournit un nouveau reportage poignant concernant Jeanine Michel, cette veuve de 83 ans, victime de pratiques mafieuses destinées à l’exproprier et s’emparer de son Mas de Bourgogne.

L’affaire est d’autant plus grave qu’elle implique différents notables locaux. Et des réseaux maçonniques au sein desquels les “frères” trois points s’épaulent au détriment d’une famille française.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Joséphine says:

    Qu’y a-t-il de plus honteux et scandaleux que cette expropriation ? Ce qui n’est pas surprenant par contre c’est que des Franc-Mac soient impliqués dans cette affaire. Dans un divorce on sait très bien comment ils pratiquent pour foutre un entrepreneur derrière les barreaux, alors que sa femme le trompait avec un salaud de franc-mac. Il insulte les magistrats à chaque recours de remise en Liberté et on le comprend car la JUSTICE l’a rendu FOU !!! Son épouse bien “épaulée” lui a piqué TOUS ses BIENS et vidé tous ses comptes.
    Vive la France avec une justice corrompue !

  2. Daniel Daflon says:

    Le cancer franc-maçon s’infiltre dans tous les rouages de l’administration pour pourrir et détourner au bénéfice des “frères”. Il n’y a rien de plus ignoble que ces gens qui opèrent toujours à couvert en utilisant les lois que, la plupart du temps, ils ont eux même mis en place pour exploiter leurs victimes.
    Ils constituent la fosse d’aisance de l’humanité.

    • Cadoudal says:

      ce cancer est installé depuis longtemps

      c’est à cause de lui que la France a apostasié la religion catholique et a brandi le flambeau des “Lumières” licrasseuses

  3. Agnès Regnault says:

    Pour avoir travaillé quelques mois dans une agence immobilière spécialisée dans l’immobilier d’entreprise à Paris, j’ai pris conscience de ces dénis de justice. Le directeur de l’Agence, franc-maçon de la GLNF, se voyait charger par le liquidateur judiciaire du 94 -franc-maçon bien sûr-, de l’estimation et de la vente de tous les biens qui étaient confisqués à leurs propriétaires suite à un jugement.
    Les prix étaient sous-évalués ; les acheteurs, des complices francs-maçons… qui parfois revendaient rapidement, au vrai prix !
    Et je vous fais grâce des autres magouilles.

  4. LANKOU RU says:

    QUI va leur régler leur compte à ces pourritures ?

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

11 % 31.170 € manquants

3830 € récoltés / 35.000 € nécessaires

Il nous reste cependant 31.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !