PAP N’DIAYE serait censé préparer une réforme du collège, collège qu’il voit et qui a toujours été considéré comme le « maillon faible » du système éducatif.

Le collège, maillon faible du système éducatif ?

Ce n’est pas le collège qui est le maillon faible du système éducatif mais l’école primaire qui, depuis des lustres déjà, n’assure plus les enseignements fondamentaux en raison, entre autres, de la perversion des méthodes d’apprentissage de la lecture avec l’usage de méthodes semi-globales – que le système se refuse à abandonner (pour nos enfants seulement) en dépit des déclarations mensongères – méthodes basées sur la mémoire et non plus sur la logique, par la disparition de l’analyse grammaticale et logique qui obèrent la compréhension des textes et l’enseignement dans toutes les autres disciplines qui, par ailleurs, ont reçu de sacrés coups de boutoir avec le chamboulement et l’amenuisement des programmes d’enseignement.

Le collège n’est donc pas le maillon faible du système : il n’a été amenuisé qu’en conséquence des errements de l’enseignement primaire qui n’a pas permis et ne permet toujours pas, aux élèves, de recevoir ni la qualité ni le niveau de l’enseignement antérieurement dispensé, ce qui est d’ailleurs corroboré dans la suite du discours de PAP N’DIAYE dans lequel il prétend que « les résultats à venir (?)- …alors qu’ils existent depuis longtemps! – des dernières évaluations montrent que « 20% des élèves de 6ème sont en difficulté scolaire voire en grande difficulté… notamment en français et en mathématiques , nous avons un sujet de niveau général ».

En réalité, il y en a bien plus que 20% et ce n’est pas avec l’éducation sexuelle à tous les stades du primaire que le niveau général va être relevé !

PAP N’DIAYE brouille les pistes

Puis il mélange avec un cynisme saisissant, la politique scolaire réservée aux élèves issus de l’immigration et celle pour nos enfants : « après les dédoublements de classes du primaire et la réforme du lycée… » dit-il – qui ont été réalisés par Blanquer – il s’apprêterait à ouvrir le dossier du collège pour « tenter de redresser la barre ».

D’une part, quand il évoque les « dédoublements de classe du primaire »…il ne mentionne évidemment pas que ces dédoublements ont été et sont toujours réservés aux élèves issus de l’immigration dans les REP et REP+ quand par ailleurs, la réforme du lycée a concerné seulement nos enfants, car les 200 « cités de haute qualité éducative » créées par Blanquer au seul profit des élèves issus de l’immigration – « sans mixité sociale » est-il bien précisé, aboutit à un bac français international, bac d’excellence qui n’a rien à voir avec le nouveau bac pour nos enfants qui résulte de la réforme du lycée où la plupart des enseignements disparaissent au profit d’activités basées sur l’acquisition et la vie des valeurs de la république.

PAP N’DIAYE veut tenter de redresser la barre ?

Ah ! Oui, ! « tenter » seulement !

Peu de chance d’aboutir, mais là n’est pas son problème !

Prétendre « tenter redresser la barre » est totalement illusoire quand toutes les institutions ont été chamboulées pour ne faire de l’Ecole qu’une garderie et un lieu d’endoctrinement avec la suppression des 80 inspections générales entre autres, la disparition des manuels, le recrutement de personnels contractuels non qualifiés recrutés en lieu et place de professeurs certifiés…), illusoire de redresser la barre, mais cela n’empêche pas de le prétendre.

D’autre part, il cible la classe de 6ème : « au collège, nous ferons de la 6ème une liaison efficace avec le primaire » avait promis le chef de l’état durant la campagne présidentielle.

Pour le profane, cela pourrait peut-être signifier « élever le niveau » ; en réalité, cet objectif vise à primariser le secondaire et donc, à faire progressivement une seule unité de l’école primaire et du collège, ce qui se conçoit aisément puisque l’enseignement proprement dit est appelé à disparaître complètement.

Conclusion

Alors, PAP N’DAYE, redresseur de barre ?

Comme le déclare – en substance – l’éminent sociologue Michel Maffessoli : comme ceux qui nous gouvernent sont complètement déconnectés de l’attente des français, et bien, ils font du théâtre.

Allons, Monsieur PAP N’DIAYE, arrêtez vos simagrées.

La seule décision à prendre est celle de faciliter par tous les moyens la liberté d’enseignement pour nos enfants alors que vous vous apprêtez à faire exactement l’inverse, d’arrêter l’inégalité de traitement entre les élèves issus de l’immigration qui bénéficient d’un enseignement d’excellence et nos enfants pour qui l’Ecole devient une garderie et un centre d’endoctrinement aux valeurs dites de la république du primaire à l’université , système inégalitaire s’il en est et ce, au préjudice exclusif de nos enfants.

Vous le savez puisque vos enfants sont à l’abri de ce système délirant, scolarisés à l’ECOLE ALSACIENNE, où les enfants de ministres les ont précédés depuis longtemps, école élitique s’il en est !

Alors, Monsieur Pap N’DYAYE , permettez à nos enfants ce que vous réservez aux vôtres, et arrêtez votre cinéma, c’est tout ce que nous vous demandons.

C.MEUNIER-BERTHELOT

cf. « Cette révolution scolaire qui tue la France » – Editions des Trianons 2022 – 80 p. 11.50E

« C’est l’identité française qu’on assassine » «  «  2021 – 148 p.15E

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :