Des soldats français du plan Vigipirate le 24 mars 2015 près de la pyramide du Louvre à Paris.

“Un homme a agressé au couteau un militaire qui patrouillait à proximité du Carrousel du Louvre, ce vendredi 3 février aux alentours de 10 heures”, selon RTL  qui ajoute: “Le militaire a été légèrement blessé. Dans le tir de riposte du militaire, l’agresseur a été grièvement blessé. Ce dernier était en possession d’un sac à dos. Les services de déminage sont sur place. ” Conclusion l’agresseur serait dans les mains de la police, mais motus et bouche cousue… 

Cette information a été confirmée par des sources policières à L’AFP, L’assaillant aurait tenté de s’introduire dans le carroussel du Louvre, avec une valise. Les services de déminage ont été appelés. L’agresseur serait blessé. Un militaire de l’opération Sentinelle a ouvert le feu après qu’un autre militaire se soit fait agresser au couteau près du Louvre à Paris. Deux militaires de l’opération sentinelle sont donc concernés par cet attentat. 

“Il était armé de deux machettes et a crié “Allahou Akbar” 

Un homme a agressé à la machette un militaire dans l’escalier descendant du Carrousel du Louvre, dans l’entrée du musée, dans le Ier arrondissement de Paris, ce vendredi 3 février 2017, à 10 heures. Le militaire touché a été légèrement blessé au niveau du cuir chevelu. Un deuxième militaire a riposté, blessant grièvement l’agresseur, notamment à l’abdomen. Selon le premier ministre Bernard Cazeneuve, il s’agirait “visiblement” d’une “attaque à caractère terroriste.

L’assaillant était en possession d’un sac à dos. Sur place, les services de déminage n’y ont pas trouvé d’éléments dangereux. Il était armé de deux machettes et a crié “Allahou Akbar” en se précipitant sur les militaires. L’homme blessé effectuait une patrouille dans le cadre de l’opération Sentinelle, en compagnie de deux autres hommes. Le parvis a été évacué.  

Indique RTL, dont l’article est en train de disparaître des pages Google.

Malgré de grandes similitudes dans le mode opératoire, tout rapprochement avec des événements islamiques récents qui ont gravement endeuillé la France ne pourrait donc être que mal intentionnés. Le ministère de l’Intérieur appelle sur Twitter à ne pas relayer de fausses informations et à laisser la “priorité à l’intervention des forces de sécurité et de secours” après un “évènement grave de sécurité publique en cours”.

La zone du Louvre est bloquée par les forces de sécurité, ainsi que la station de métro “Palais Royal Musée du Louvre”. Félicitation en tout état de cause aux militaires, qui se sont servi de leurs armes, contrairement au à l’abominable tuerie du Bataclan où ils avaient reçu l’ordre de ne pas intervenir !

Nota bene:

  • Ce soir 17h00, le nom de l’auteur de cet attentat islamique n’a toujours pas été communiqué.
  • Le contenu de son sac-à-dos n’est pas non plus révélé de sorte qu’on peut imaginer qu’il ne contenait pas que des caleçons et des chemises…
  • Quid de ce bagage que  l’islamiste aurait voulu introduire au Louvre ? Plus personne n’en pipe mot.

Enfin, après une période d’hésitation (mon article est paru 40 minutes après les faits ce matin) où la tendance était nettement à étouffer l’affaire, il a fallu l’intervention de François Hollande de Malte cet après-midi, dans laquelle il reconnaît qu’il s’agit d’“un attentat”, pour que l’attentat soit admis par les autorités. , Naturellement, hors de question d’en préciser la nature islamique. Mais les médias semblent l’admettre; difficile en effet de réfuter les témoignages: un policier sur LCI témoignait tout-à-l’heure que le cri d’“allah akbar” avait été l’entrée en matière de l’attaque.

emiliedefresne@medias-presse.info

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
%d blogueurs aiment cette page :