Un petit groupe de « dangereux extrémistes de droite » se prénommant de l’exquis nom de Barjols, guidé par un sexagénaire retraité, prévoyait un attentat contre Macron. Arrêtés, grâce au flair des limiers de la DGSI, le 8 novembre dernier, les membres du groupuscule seraient passés aux aveux.

La nouvelle a fait, en un clin d’œil, le tour des rédactions de la presse au collier, acquise, si ce n’est plus totalement à Macron, toujours à la lutte contre un fascisme fantasmagorique qui, tel le phénix, ne cesse de renaître de ses cendres malgré des campagnes à répétition pour en venir à bout…L’hydre fasciste avance ses tentacules…

Du coup il faut trouver des menaces d’attentat contre le chef de l’État.  Pour un Macron qui se prend pour De Gaulle, nous voilà revenu au temps du Petit-Clamart : ça redore l’image d’un président en baisse. Sauf que le complot de la clique de pieds-nickelés semble bien être un coup monté par la maison des flics du renseignement…

Le Canard encharné dans son édition d’hier 14 novembre dégonfle la baudruche avec un article truculent au titre évocateur :

« Un attentat bien emballé ».

D’attentat, il n’y avait pas l’ombre non d’un doute mais de son existence !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :