Si certains, comme M. l’abbé Patrick de La Rocque, Prieur du prieuré Saint-Joseph de Nice de la F.S.S.P.X. ont le courage de pointer du doigt, dans l’attentat islamiste de Nice, la responsabilité de l’actuel Président de la République, Emmanuel Macron revendiquant avec une inconscience insouciante un « droit au blasphème » et ne reconnaissant aucun « un respect sacré », il en est un autre que l’on peut désigner pareillement comme un des responsables collatéraux de cette tuerie au couteau : le pape François.

Le tueur mahométan n’est-il pas un de ces « chers migrants » dont le pontife argentin se fait le garant ? Un de ces « chers réfugiés » débarqués dans cette île de Lampedusa, envahie tragiquement d’allogènes, mais où Jorge Maria Bergoglio avait fait, dès son avènement en 2013, un de ses premiers shows, tenant à saluer ce que ces « chers » protégés portent en eux : « une histoire, une culture, des valeurs précieuses ». Une culture et des valeurs précieuses qui ont coûté la vie à trois personnes horriblement mutilées et tuées par le pauvre immigré Ibrahim Issaoui.

Né en Tunisie le 29 mars 1999, il est arrivé en Italie en septembre. Après avoir atterri à Lampedusa le 20 septembre, avec un groupe d’autres migrants qui se trouvaient sur un bateau, il a été transféré dans le centre d’identification des Pouilles et photographié par la police. Après la photo-signalisation réalisée à Bari, il a été inséré dans les terminaux pour « entrée illégale sur le territoire national ». Un arrêté de refoulement du préfet de Bari avait été pris à l’encontre de Ibrahim Aoussaoui accompagné d’un ordre du préfet de police de quitter l’Italie dans les sept jours mais son transfert dans l’un des centres de rapatriement n’avait pas été ordonné. Et Ibrahim a donc disparu des radars… pour réapparaitre à Nice où il a atteint la notoriété « grâce » à son acte terroriste islamiste et anti-chrétien.

« Si le débarquement à Lampedusa en septembre, le passage à Bari puis la fuite sont confirmés pour l’attaquant à Nice, nous demandons la démission du ministre de l’Intérieur [italien] Lamorgese », a clamé en colère le leader de la Ligue Matteo Salvini.

Nous pourrions rajouter que « si le débarquement à Lampedusa en septembre, le passage à Bari puis la fuite sont confirmés pour l’attaquant à Nice », le pape François se doit de faire son mea-culpa et de cesser son discours à tout-va immigrophile et immigrationniste.

Pour l’instant rien de tel n’arrive des couloirs de Sainte Marthe. Juste un communiqué et un tweet publiés le jour de l’attaque terroriste annonçant les prières du pape « pour les victimes, pour leurs familles et pour le bien-aimé peuple français, afin qu’il puisse réagir au mal par le bien ».

 

Il ne semble pas que le jésuite argentin prenne conscience du problème funeste que constituent l’invasion migratoire venant du monde musulman et son corollaire, l’islamisation de la société du Vieux continent. Le pape a simplement condamné auprès d’Emmanuel Macron, dans un langage des plus « fluides », son « rejet absolu du terrorisme et de l’idéologie de la haine qui divise, tue et met en péril la paix » ainsi que sur l’importance du dialogue entre les religions. Aucune condamnation de l’assaillant et de sa religion, le tueur n’aurait été inspiré, à en croire le pape, que par une vague idéologie de la haine sans nom et sans visage.

Avec les inconscients insouciants Macron et François, tout inspirés par leur idéologie multiculturelle et mondialiste, le peuple français et catholique a dû soucis à se faire car les terroristes islamistes ont encore de beaux jours devant eux !  

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

47 % 15 795 € manquants

14 205 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :