Le Carmel du Havre a été créé en 1894 avec le désir d’être le successeur spirituel du prophète Elie, qui vivait au Mont Carmel en Palestine. Aujourd’hui, les religieuses allient travail,  prière et aussi confection de bonnes confitures ! Attachez vos ceintures, Divine Box vous y emmène faire un petit tour !

Au cœur du Carmel, la croix ! – © Carmel du Havre

 

L’histoire du Carmel de Lourdes

 

Le Carmel du Havre-Kérith a été créé en 1894 par la  communauté du Carmel de Lourdes. Il s’inscrit religieusement à la suite du prophète Élie, et de sainte Thérèse d’Avila, réformatrice de l’ordre du Carmel au XVIe siècle.

 

Fondée au cœur de la ville basse, le Carmel du Havre se situe actuellement en haut de la ville. Dès le début, la communauté devient indépendante et reprend les préceptes de sainte Thérèse d’Avila, grande carmélite, qui voulait des monastères sans revenus où les religieuses vivaient du travail de leurs mains. Actuellement, elles sont dix-huit dans cette communauté centrée particulièrement sur la prière et le silence.

 

Mais ne pensez pas qu’elles ne font que prier ! Pour la petite histoire, elles ont reçu une récompense pour leur beau jardin ! En 2017, il a gagné un prix décerné par l’Association Régionale des Parcs et Jardins de Haute-Normandie (ARPJHN) : le Jardin du Silence a reçu le “Prix du jardin symbolique” ! Génial, n’est-ce pas ? Le jardin du Havre ou “Le jardin du silence” est ainsi devenu le lieu d’admiration, accueillant tous les adeptes d’un temps de méditation ou de prière.

Une religieuse du Havre déposant un bouquet de fleurs dans la chapelle. – © Carmel du Havre

 

Les activités des soeurs

 

La vie au Carmel est fondée sur cinq piliers :

  • la prière (personnelle et communautaire)
  • le silence et la solitude
  • la Lectio divina, l’étude et la méditation
  • la vie fraternelle en communauté
  • le travail manuel

 

Super planning, n’est-ce pas ? L’artisanat et leur atelier de produits monastiques ont donc une part essentielle dans leur quotidien, que ce soit en calligraphie ou avec leurs chaudrons de confiture !

 

Cette dernière activité a été lancée en 1978 par les carmélites, avec comme objectif une activité économique rentable et “juste” sur bien des aspects. L’un des premiers est la fabrication des confitures (d’avril à octobre). C’est donc juste huit mois dans l’année, ce qui permet :

 

  • le respect des saisons des fruits : en débutant par la rhubarbe, en poursuivant avec les fruits rouges et les prunes, et en finissant avec la pomme
  • l’achat des fruits à des petits producteurs locaux le plus souvent possible
  • la cuisson lente au chaudron pour une “prise” naturelle des confitures et gelées
  • des cuissons en petites quantités

 

Les sœurs fabriquent chaque année approximativement 35 000 pots, ce qui en fait une toute petite confiturerie artisanale, avec pourtant beaucoup de saveurs : cassis, cassis-framboise, coing, framboise, groseille, groseille-framboise, pomme, pomme-vanille, pomme-citron… Beaucoup de choix, non ?

 

Deux religieuses mettent en pot les confitures au Carmel du Havre. ​- © Comptoir des Abbayes

 

Où savourer leurs excellentes confitures ?

Pour déguster les produits des sœurs, vous pouvez leur rendre visite directement dans leur boutique : Carmel du Havre, 151 Rue Félix Faure, 76620 Le Havre. Et cerise sur la confiture, les sœurs ont une chapelle qui est ouverte toute l’année, et elles accueillent des équipes pour des temps de retraite. C’est le moment parfait pour se ressourcer ! Sinon, si vous n’habitez pas tout près, il vous suffit de commander en ligne les confitures du Carmel du Havre sur la boutique monastique en ligne de Divine Box.

 

 

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 40.000 € pour 2022

btn_donateCC_LG

54 % 18 490 € manquants

Il nous manque 18 490 € pour boucler 2022 !

 

MPI subit des attaques sans précédent, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :