assises-de-l-ecologie-1

Les assises chrétiennes de l’écologie ont eu lieu au parc des expositions de Saint-Etienne du 28 au 30 août.

Elles ont bénéficié de bien moins de couverture médiatique que l’université d’été organisée par Mgr Rey avec la participation de Marion Maréchal-Le Pen

Pourtant, il y avait beaucoup à dire à propos de ces Assises chrétiennes de l’écologie organisées par le diocèse de Saint-Étienne en présence notamment de Corinne Lepage, présidente du parti LRC-Cap21, de Jo Spiegel, maire de Kingersheim, conseiller général du Haut-Rhin et président de la Métropole Rhin-Rhône, ex-membre du PS ou encore de Benoît Leclair, vice-président Rhône-Alpes délégué à l’énergie et au climat EELV.

Sur les photos de l’événement, on cherche en vain la moindre croix. Seule la terre apparaît partout, comme s’il s’agissait de rendre un culte païen à la déesse Gaïa.

Le dimanche, Mgr Dominique Lebrun a tout de même “présidé” une messe, si on peut l’appeler ainsi.

Ensuite se tenait l’inévitable “conférence inter-religieuse sur l’engagement des religions en faveur de l’écologie”.

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

11 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :