Grèce – A quelques jours des élections européennes, peu de médias français ont évoqué la nouvelle percée du parti nationaliste Aube Dorée  aux élections locales grecques de dimanche dernier.

IIlias Kasidiaris, porte-parole d’Aube Dorée, a obtenu plus de 16 % des voix dimanche, pour la mairie d’Athènes, tandis que le candidat du parti pour le poste de gouverneur de la région de l’Attique obtenait plus de 11 %.

En Thessalonique, la deuxième ville de la Grèce, le candidat d’Aube Dorée a obtenu près de 8 %, selon les résultats des élections publiés lundi.

Même si aucun des candidats d’Aube dorée n’a réussi à passer le cap du second tour du scrutin qui aura lieu dimanche prochain, ces résultats sont un exploit compte-tenu de la diabolisation permanente dont ils sont l’objet et témoignent que de plus en plus d’électeurs s’affranchissent de la moindre notion de politiquement correct. Aube Dorée devrait dimanche prochain rassembler entre 7 et 10 % des voix aux élections européennes, ce qui leur permettra d’entrer au parlement européen !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

6 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Pierre Hillard a ici voulu cibler un autre angle d’attaque permettant d’intégrer, sur le temps long, la trame profonde — politique, économique, monétaire, géopolitique et spirituelle — expliquant les rivalités entre factions oligarchiques. Ces dernières sont en dépit de cela animées par un idéal commun : l’émergence d’une gouvernance mondiale et l’instauration d’une monnaie planétaire dématérialisée, le tout en lien avec une spiritualité bien définie.

Les volontés d’instaurer une sorte de Directoire mondial passent par une harmonisation des intérêts matériels planétaires de diverses factions oligarchiques, l’ensemble reposant sur une spiritualité globale selon les canons propres à l’idéal du mondialisme.

Cet ouvrage permettra au lecteur de comprendre, à partir d’un socle d’informations dûment référencées, le monde dans lequel il vit, mais aussi de mieux appréhender celui qui nous attend.

773 pages – 34.90 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :