Ce dimanche 23 novembre 2022 se tenait à Bruxelles une manifestation européenne contre les restrictions sanitaires. Une fois de plus, Civitas était au cœur de l’action, communiquant en direct depuis la manifestation. La police a estimé à 50.000 le nombre de participants. On peut donc penser qu’il y en avait au moins 70.000, peut-être plus.

Alors que les manifestants écoutaient tranquillement dans le parc du Cinquantenaire les premiers discours de personnalités venues de Pologne, d’Autriche, des Pays-Bas, etc, des premiers affrontements ont éclaté à l’extérieur du parc entre des antifas et la police.

Au lieu d’encercler et de maîtriser ces antifas, la police – pourtant mobilisée en très grand nombre – a refoulé ces casseurs anarcho-communistes vers le parc du Cinquantenaire où se massaient les dizaines de milliers de manifestants paisibles. La police créait de la sorte elle-même une étendue des affrontements, permettant de justifier son intervention avec canons à eau et tirs de grenades lacrymogènes dans le parc du Cinquantenaire, mettant fin anticipativement à la manifestation dans un chaos général.

Aucune des personnalités les plus attendues n’a donc pu prendre la parole à la tribune de la manifestation. Les organisateurs ont fait couper les micros et démonter les installations de sonorisation. Dans cette débandade générale, on a vu arriver la généticienne française Alexandra Henrion Caude. Celle-ci a grimpé sur un reste d’échafaudage de la tribune et, sous les applaudissements de ce qui restait de la foule, a pris quelques instants la parole avec un mégaphone

Des Français avaient fait le déplacement !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

Le dernier numéro de la Revue Civitas !


 

Voici la revue 81 de Civitas sortie la semaine dernière !

Ce numéro de la revue de Civitas permettra à ses lecteurs de mesurer le fossé qui séparerait un Etat catholique de la république dans laquelle nous sommes embourbés. Puisse cette lecture susciter des engagements plus ardents. Et espérons qu’elle permettra à des curieux, y compris non-catholiques, de constater qu’un Etat catholique serait bénéfique pour tout foyer recherchant sincèrement le bien commun.

Cliquez ici pour vous la procurer.

%d blogueurs aiment cette page :