En décembre, au Vatican, a eu lieu un colloque intitulé “Le concile Vatican II et ses protagonistes à la lumière des Archives.” L’historien italien Riccardo Burigana, spécialisé dans l’histoire de l’œcuménisme, directeur du Centre d’Eudes pour l’œcuménisme San Bernardino de Venise, y a participé comme expert dans ce domaine. Il a également publié un essai sur la déclaration conciliaire Nostra Aetate qui fête ses 50 ans cette année.

Un journaliste de Vatican Insider l’a récemment interrogé sur le thème du Concile et de la recherche historique. Son jugement sur les liens entre le concile et le pape François mérite d’être traduit.

A la question “Le pape François est le premier pontife né après le Concile. Il le cite peu mais le vit-il pleinement ?” voici la réponse de l’historien :

“Le pape François a été ordonné après la conclusion de Vatican II mais il a accompli une partie de ses études pendant la célébration du Concile, quand les espoirs et les préoccupations se succédaient avec un rythme quotidien qui semblait ouvrir de nouvelles perspectives à la réflexion et au témoignage de l’Église; il a vécu personnellement la longue saison de réception de Vatican II. Le Concile est tellement présent dans son pontificat, dans ses paroles et dans ses gestes, même quand il n’est pas cité explicitement. Le pape François propose une lecture de Vatican II de manière à ce qu’il soit une source de la vie quotidienne pour chaque chrétien pour la réalisation d’une culture de l’accueil, fondée sur l’écoute et sur le dialogue, à la suite du Christ, lumière des gens.”

Les actes de Bergoglio donnent amplement raison à cette analyse perspicace :  François met en pratique la révolution conciliaire, liberté religieuse, l’œcuménisme, la collégialité, dignité intrinsèque de la personne humaine, dans bien des domaines de la vie quotidienne, malheureusement pour le grand drame de la doctrine et de la morale catholique traditionnelles !

Francesca de Villasmundo

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER “Les vaccins en question”, ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :