L’affaire Benjamin Griveaux-Piotr Pavlenski laisse libre cours, sans aucune pudeur, aux  incohérences et contradictions de l’establishment politique macronien et du système tout court et à son mépris pour les simples Français. Quand cela les touche personnellement, voilà que le droit d’asile n’a plus lieu d’être pour ces politiciens de la bien-pensance, ni les réseaux sociaux dont ils se servent pourtant abondamment pour salir leurs adversaires. D’ailleurs tout ce beau monde était le premier à applaudir et louer les performances outrancières anti-Poutine de ce Piort Pavlenski jusqu’à ce qu’il s’attaque à l’un des leurs…

 

L’hypocrisie de cette caste au pouvoir suinte par tous leurs pores !

Francesca de Villasmundo

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Les macroniens, à l’instar des sarkosiens, veulent imiter le système américain dont ils rêvent…
    Ces individus incultes nous jouent le scénario de “la Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le Boeuf”!!!
    Quel malheur pour la France!

  2. Et Strauss Kahn le mentor de Griveaux? Il a été aussi victime d’un complot. ? Là soi disante pudibonderie américaine comme la destabilisation russe ont sans doute poussé ces messieurs dans la pornographie ??
    Assez de fioritures pour excuser le mensonge car si ces messieurs n’étalaient pas leur vie privée on les laisserai tranquille dans leur schizophrénie.
    Et le respect des femmes là-dedans ?

  3. Tchetnik says:

    C’est le fameux adage de la révolution “française”: pas de liberté pour les ennemis de la liberté.

    L’hypocrisie alliée au sanguinaire.

  4. Grosses manipulations et manoeuvres pour lancer des candidates mondialistes type Rachida Dati (ex employée à la BERD d’Attali) ou la sulfureuse fanatique vaccinaliste Buzyn. Les Parisiens étant de plus en plus bobos socialos ils auront ce qu’ils méritent. Je plains ceux des Parisiens qui ne sont pas encore décérébrés.

  5. Jean-Pierre Dickes says:

    Il y a une autre chose aussi qui me semble très grave. Tout prévenu doit avoir le droit d’avoir un avocat ; or Piotr Pavlenski est actuellement arrêté et on lui refuse la présence d’un avocat. C’est illégal. Le président est garant de la loi et il ne le fait pas. Serions-nous en dictature ?