franz-stock

Franz Stock (1904-1948) est un prêtre catholique allemand au parcours singulier. En 1934, il est nommé recteur de la Mission catholique allemande de Paris. De 1940 à 1944, il devient aumônier des prisons de Paris et accompagne plus de mille résistants dans leurs derniers instants avant le peloton d’exécution au mont Valérien. Cette bande dessinée parvient à illustrer l’intensité et la profondeur de ces rencontres à Fresnes. En quelques cases, on suit ainsi avec émotion les ultimes moments d’un résistant qui demande le baptême d’adulte, assiste pour la première et la dernière fois à la Messe dans la chapelle du Mont Valérien, reçoit la sainte hostie, récite la prière des agonisants, puis est fusillé. 

Après la fin de la guerre, l’abbé Franz Stock s’occupe du « séminaire des Barbelés », près de Chartres. Là sont rassemblés des prisonniers de guerre allemands qui se préparent à la prêtrise. Ce sont 160 séminaristes qui sont confiés à Notre-Dame de Chartres par le Colonel Gourut qui dirige ce camp de prisonniers d’un genre très particulier. Lorsque le « séminaire des Barbelés » ferme le 5 juin 1947, le recensement indique qu’il a été fréquenté par 949 enseignants, prêtres, frères et séminaristes.

Il s’agit là d’une bande dessinée de grande qualité, qui satisfera les attentes d’un public catholique comme celles de lecteurs de BD historiques.

Franz Stock, passeur d’âmes, Jean-François Vivier (scénario) et Régis Parenteau-Denoël (dessin), éditions Artège, 48 pages, 14,50 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :