Les éditions Sigest publient le premier tome de l’histoire du 6e grand abbé de la prestigieuse abbaye de Cluny, saint Hugues. Accompagnée d’un mot de présentation de Stéphanie Bignon, présidente de l’association Terre & Famille, cette bande dessinée se présente sous le format de ce qu’on appelle aujourd’hui un « roman graphique ». L’auteur de cette très belle bd se nomme Eugène Damiens et son dessin – noir et blanc – s’adapte parfaitement au sujet rappelant dès la première page ces enluminures médiévales qui ont fait la renommée des moines d’autrefois.

Ce premier tome nous plonge dans le XIe siècle, époque de chrétienté, voyant naître en l’an de grâce 1024, à Semur-en-Brionnais, le futur saint Hugues, fils du Comte Dalmace, qui après une brève éducation militaire, fut confié à son grand-oncle et parrain, l’évêque d’Auxerre, qui lui assura une éducation littéraire et scientifique au Prieuré de Saint-Marcel-les-Chalon. C’est à ce moment qu’il entendit l’appel de Dieu et se rendit à l’abbaye bénédictine de Cluny. L’ouvrage nous raconte le rôle mémorable qu’il y prit.

L’album se termine sur un cahier précisant le contexte historique et contenant un petit lexique.

Rares sont les bandes dessinées modernes si merveilleusement imprégnées de l’esprit authentiquement chrétien et dont le dessin s’avère à ce point harmonieux avec le récit conté.

Une très belle réussite à recommander.

Saint Hugues de Cluny, Eugène Damiens, éditions Sigest, 60 pages, 12 euros

A commander en ligne sur le site de l’éditeur

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Les commentaires sont fermés

YouTube supprime définitivement la chaine de MPI – Aidez-nous !

Le 6 octobre 2021, Youtube nous a envoyé un email pour nous signifier la fermeture de notre chaine Youtube.

Voici des donc des milliers de vidéos, des centaines d’heures de films qui disparaissent, sans compter la disparition de nos dizaines de milliers d’abonnés que nous avions.

Cette censure intervient également après la fermeture de notre page Facebook et notre déréférencement par Google. Mais ces attaques ne seront pas les dernières.

Nous avons également reçu un email de Google nous indiquant que les recettes publicitaires cesseraient à coompter du mois de décembre pour tout site mettant en doute le changement climatique…

Ils nous faut donc développer d’autres outils, d’autres façons d’atteindre nos lecteurs. Et ce sont des investissements lourds.

Aidez-nous, nous avons besoin de vous !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

%d blogueurs aiment cette page :