Milquet

Belgique – Joëlle Milquet, ministre de l’enseignement en Fédération Wallonie-Bruxelles, veut réduire les possibilités pour les parents de scolariser leurs enfants à domicile.

Le nombre d’enfants scolarisés à domicile en Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) est passé de 538 en 2009-2010 à 878 en 2014-2015, soit une hausse de 40% en six ans, écrivent tous les journaux belges ce matin. Mais cela ne fait tout de même que 350 enfants de plus qu’il y a cinq ans.

Il s’agit pour une part d’enfants dont l’état de santé ne permet pas de fréquenter un établissement scolaire. Mais il existe aussi de nombreux parents qui ont délibérément choisi l’enseignement à domicile parce qu’ils veulent assurer à leurs enfants une instruction conforme à leurs convictions religieuses ou parce qu’il désapprouvent certains contenus ou méthodes comme l’éducation sexuelle ou la théorie du genre enseignées dans les écoles. 

 Jusqu’à présent, les parents qui choisissent l’instruction à domicile ne doivent pas, pour le moment, justifier leur choix auprès des autorités. Mais la ministre de l’Enseignement Joëlle Milquet (CDH) compte apporter rapidement des changements.

« Un motif religieux ne peut en aucun cas motiver le fait de quitter l’école », déclare-t-elle.

Joëlle Milquet et son amie et collègue Najat Vallaud-Belkacem
Joëlle Milquet et son amie et collègue Najat Vallaud-Belkacem

Une fois de plus, ce sont les « démocrates-chrétiens » qui trahissent et se font les supplétifs des laïcistes et des LGBT.

Joëlle Milquet était devenue présidente du Parti social-chrétien (PSC, ex Parti catholique) en 1999. A peine avait-elle pris la tête du PSC qu’elle décidait de supprimer le C de chrétien de ce parti et le transformait en 2002 en Centre Démocrate Humaniste (CDH).

Son nom a été cité il y a quelques mois dans une affaire étouffée de scandale sexuel lié à un prestigieux collège bruxellois.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :