Belgique – A Feluy, en Wallonie, le mouvement des Gilets Jaunes s’est renforcé en nombre et considérablement durci depuis les violences policières inutiles de lundi après-midi.

Lundi, à Feluy, les Gilets Jaunes n’étaient qu’une poignée. Ce mardi, au petit matin, ils étaient plusieurs centaines. Et prêts à en découdre.

Les violences policières gratuites de lundi après-midi, avec usage des autopompes, boucliers et matraques contre les Gilets Jaunes qui bloquaient un centre de Total, ont eu l’effet contraire à celui escompté par les autorités politiques locales. Les images de ces brutalités policières ont profondément choqué une grande part de la population. Résultat, lundi soir, de plus en plus de renforts arrivaient sur place en endossant le fameux gilet jaune. Et, tout au long de la nuit, ils ont préparé la riposte. Des arbres ont été tronçonnés et placés au milieu des routes. Des pierres ont été rassemblées, prêtes à servir de projectiles. Et ce matin, un camion citerne venu tenter de s’approvisionner en essence, a été abandonné par son chauffeur surpris par l’ampleur de la grogne puis incendié par des gilets jaunes.

Cette radicalisation a surpris journalistes et politiciens qui évoquent des “casseurs” infiltrés pour expliquer la tournure des événements.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :