Ce sont des chiffres qui sont loin d’être rassurants. En 2012, 111.506 enfants de nationalité belge ont vu le jour en Belgique, soit 2,7% de moins qu’en 2009. 

Sur la même période, le nombre de naissances d’enfants de nationalités étrangères a par contre augmenté de 22%, passant de 12.621 à 15.487, peut-on lire samedi dans Sudpresse. A Bruxelles, les naissances d’enfants belges ont chuté en 2012 de 4,49% alors qu’elles ont augmenté de 20% pour les bébés de nationalités étrangères. Dans la capitale, un nouveau-né sur trois n’est pas Belge.En Wallonie, le nombre de naissances a baissé de 2% pour les bébés belges et a crû de 19% pour les bébés étrangers. Au sud du pays, un enfant sur 14 n’est pas Belge à sa naissance.La Flandre a pour sa part connu une diminution de 2,83% des naissances des nouveau-nés de nationalité belge et une hausse de 25% des naissances de nouveau-nés de nationalités étrangères. Elle compte un nouveau-né sur dix qui n’a pas la nationalité belge.
Entre naturalisations et naissances étrangères en hausse, les Belges seront-ils bientôt minoritaires dans leur pays ?

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :