benoit_xviDes révélations de Benoît XVI à propos du secret de Fatima ? C’est la nouvelle, sensationnelle et inédite, parue sur le site « Open PeterFive  » sous la plume de Maike Hickson. Selon la journaliste, Benoît XVI aurait confié à un prêtre allemand, Ingo Dollinger, que le troisième secret de Fatima rendu public n’était pas complet.

Il y aurait encore une partie secrète : certaines phrases de la révélation que l’Église n’aurait pas publiées. Cachées dans les papiers secrets du Vatican.  Beaucoup la pensaient ainsi depuis longtemps ! Aujourd’hui, c’est Benoît XVI lui-même qui en fait l’annonce. Le même qui, alors Préfet de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, sous le nom de cardinal Joseph Ratzinger, en fit un commentaire en 2000 lorsque Jean-Paul II décida « de rendre publique la troisième partie du « secret » de Fatima » qui concluait, selon le Vatican, « une période de l’histoire »!

Maike Hickson affirme que cette information, surprenante pour les uns, attendue pour d’autres, lui aurait été faite par le professeur de théologie Dollinger, ami personnel de Ratzinger. Le pape émérite aurait confiée à Ingo Dollinger qu’il existe une partie du troisième secret non encore publiée :

« Aujourd’hui fête de la Pentecôte, écrit Hickson, j’ai appelé le père Ingo Dollinger, un prêtre allemand professeur de théologie au Brésil, où il vit actuellement, vieux et physiquement affaibli. Il a été un ami personnel du pape émérite Benoît XVI de nombreuses années. Le père Dollinger, de façon surprenante m’a confirmé les faits suivants :

« Peu de temps après la publication, en juin 2000 du Troisième secret de Fatima de la part de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, le cardinal Ratzinger a dit au père Dollinger, au cours d’une conversation entre eux qu’il y avait une partie du troisième du secret qui n’a pas été publiée. » Les paroles du futur pontife rapportées par le père Dollinger auraient été celles-ci : « Il y a plus que ce que nous avons publié. » Et pas seulement. Selon le prêtre allemand, le pape lui aurait confié que la partie publiée du secret de Fatima est complètement authentique et que « celle secrète parlerait d »un mauvais concile et d’une mauvaise messe » qui serait arrivée dans le futur.

« Le père Dollinger, conclut Hickson, m’a donné la permission de publier ces faits en la fête du Saint-Esprit et m’a donné sa bénédiction. »

Des informations à prendre avec un minimum de recul dans l’attente d’un possible démenti de Benoît XVI. Il n’en reste pas moins évident que, si les paroles du pape émérite s’avéraient vraies, elles viendraient confirmer la justesse des craintes de bien des catholiques fidèles pour qui la Consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie demandée à Fatima par la Sainte Vierge Marie aux trois pastoureaux n’a pas encore été réalisée et le Troisième secret révélé par le Vatican en l’an 2000 ni complet ni authentique.  Raison de plus pour continuer à prier pour cette Consécration !

Francesca de Villasmundo

http://www.ilgiornale.it/news/cronache/confessione-papa-ratzinger-c-altro-sul-segreto-fatima-1259494.html

http://italy.s5.webdigital.hu/notizie/la-confessione-di-papa-ratzinger-ce-altro-sul-segreto-di-fatima

http://www.onepeterfive.com/cardinal-ratzinger-not-published-whole-third-secret-fatima/

Vous pouvez retrouver tous les articles d'actualité religieuse de MPI, augmentés d'une revue de presse au jour le jour sur le site medias-catholique.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

17 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :