Benoît XVI, qui fêtera bientôt ses 89 ans, « est en train de s’éteindre comme une bougie, lentement et sereinement », a confié, hier, le secrétaire particulier du pape émérite, Mgr Georg Gänswein. Après ces déclarations, le Vatican a aussitôt assuré qu’il « n’y avait aucune aggravation » de son état. Joseph Ratzinger « est serein, en paix avec Dieu, avec lui-même et avec le monde », a précisé Mgr Georg Gänswein. (Source: Le Télégramme)

Cette annonce qui semble pourtant claire, serait en fait une mauvaise interprétation que le Vatican s’est empressé de démentir. Elle arrive en tout cas à la veille de Pâques, peut-être pour que les fidèles rassemblés nombreux à l’occasion de la plus grande fête de la chrétienté, ne l’oublient pas et prient à son intention ?
 
En février 2013, à la surprise générale et contre tous les usages, Benoît XVI avait abdiqué sa charge papale. La raison officielle était son état de santé, mais curieusement, le système swift des cartes bancaires qui avait interrompu ses services pour l’État du Vatican s’était remis à fonctionner dés l’annonce de sa démission.
Cela semblera à certains peut-être surréaliste, mais au lendemain de l’annonce de la démission prochaine de Benoît XVI, on annonçait que le paiement par cartes bancaires est de nouveau possible à l’intérieur de la Cité du Vatican. Il avait été suspendu il y a un peu plus de six semaines en raison d’une décision de la Banque d’Italie. » (Source: Radio vaticana)
Peut-être que le mystère de cette démission sera parfaitement éclairci un jour? Sans cette démission impromptue, François n’aurait probablement jamais régné. Les papes, selon l’usage, restent sur le trône de Saint-Pierre jusqu’à la mort.
Benoît XVI est de la lignée des papes conciliaires, il a participé activement au Concile: les textes « Dei Verbum » et  « Ad gentes » ont été marqués de son empreinte.
Une étrange formulation qui pourtant ne dirait pas ce qu’elle dit…

Le pape émérite Benoît XVI est mortel, mais il n’est pas à l’article de la mort. Si Dieu lui prête vie, il devrait même fêter ses 89 ans, le 16 avril. Il continue d’écouler une retraite paisible en compagnie de son fidèle secrétaire, Mgr Georg Gänswein, dans l’ancien monastère Mater Ecclesiae, dans les jardins du Vatican.

Jeudi soir, pourtant, une mauvaise interprétation d’une dépêche d’agence et une phrase coupée, totalement sortie de son contexte, a laissé entendre que le pape émérite était sur le point de mourir. Les réseaux sociaux – et Twitter … (Source)

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

23 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :