Avec des ennemis comme BHL, on n’a pas besoin d’allié. Le Picrochole d’opérette s’est une nouvelle fois ridiculisé sur Tweeter. Bernard-Henri Lévy a dit connaître les « plans d’attaque » de l’armée française et les évoque ouvertement :

Réponse pertinente d’un utilisateur de twitter : A notre connaissance Bernard-Henri Lévy n’a pas encore été perquisitionné et placé en garde-à-vue.

Ce n’est pas la première fois que BHL ne sait pas se taire : dans le numéro 52 du Libre Journal de la France Courtoise du 30 novembre 1994, on pouvait lire ceci « On imagine la panique dans les rangs serbes : BHL en personne a décidé de recruter une « Brigade Internationale pour la Bosnie » (…) Notre stratège a tout prévu : la brigade « débarquerait » sur Mostar (un débarquement à trente kilomètres à l’intérieur des terres…) et « marcherait » sur Sarajevo et ce dès l’annonce du retrait des Casques Bleus. BHL a tout prévu. Il affirme avoir déjà contacté des autorités au sein de l’OTAN, ainsi que l’ambassadeur de France aux Pays-Bas en vue de recruter des officiers qui commanderont sa Brigade. Il envisage même de déposer purement et simplement les gouvernements bosniaques et croates si ceux-ci faisaient preuve de mauvaise volonté… »

Le problème, c’est que le brigadiste Botul avait expliqué son plan à une table du Café de Flore, au très stratégique premier étage, juste à côté d’un journaliste de la presse dissidente, qui était à l’époque officier… Le compte-rendu de la réunion BHLienne fut donc transmis dès le lendemain à la Sécurité Militaire, ce qui valut à l’officier une convocation chez son « deux étoiles » pour un debriefing se terminant par le jugement sans appel du « deux étoiles » susdit (qui termina 3 étoiles) : « Mais il est complètement taré ce type… ». Et on dit que les militaires ne sont pas clairvoyants…

BHL, décidément en plein délire, a déclaré le 10 avril lors de l’émission C à vous que les Serbes avaient utilisé des armes chimiques contre les islamistes bosniaques à Markala, ce qui est totalement faux et même démenti y compris par le TPI. Il y en a qui ont l’accusation de gazage un peu facile… Notons que BHL déclarait en 2014 être drogué aux amphétamines. Dis, Botul, tes amphétamines, t’es sûr que ce n’est pas du LSD ?

Hristo XIEP

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

8 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 90 000 € pour 2024

MPI fête ses 10 ans ! Continuez de nous aider !

MPI continue de subir les attaques du système, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup