alberto-fernandez-diaz

Espagne – Alberto Fernandez Diaz, président du groupe municipal du Parti populaire de la ville de Barcelone, suivi de plusieurs autres élus, ont quitté la cérémonie de remise des prix de la ville de Barcelone lorsque Dolors Miquel, une femme poète, a commencé à déclamer une adaptation blasphématoire du Notre Père.

declamation-blasphematoire

En raison du caractère obscène et sacrilège de ce poème intitulé «Mare Nostra», nous n’en reproduirons pas les paroles.

Alberto Fernandez Diaz a expliqué son départ : « Je suis parti pendant la remise des prix de la ville de Barcelone. La raison est la lecture d’un poème laid et offensant. Avec les catholiques, on se permet tout, mais ceux qui parlent de liberté ne l’exercent pas pour se moquer de l’Islam ou des musulmans ».

Elue sur une liste de coalition de la Gauche républicaine de Catalogne (ERC), du Parti des socialistes de Catalogne (PSC) et de Podemos, Ada Colau, maire de Barcelone, a déclaré : «nous vivons des moments de changement et nous avons besoin d’une culture courageuse et engagée accessible à tous“. Le changement culturel de la gauche passe visiblement par la promotion du blasphème et de l’antichristianisme

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :