Les islamistes de Boko Haram, tout comme les djihadistes de l’Etat Islamique, font preuve d’un antichristianisme sanguinaire et sadique.
Lorsque les fanatiques de la secte Boko Haram ont investi Achigachia – à cheval entre le Nigeria et le Cameroun – dans la nuit de lundi à mardi, ils ont égorgé trois personnes devant l’église catholique de la localité. Mais cet élément est peu relayé par les médias…
Dès 2009, Boko Haram a attaqué plusieurs églises. La plus impressionnante s’était déroulée le dimanche 27 juillet 2014, lorsqu’une jeune fille servant de kamikaze pour les islamistes s’est fait exploser dans la paroisse de San Carlo à Kano, tuant quatre personnes.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :