bachar-jafaari

Le récit d’un soldat syrien survivant fait froid dans le dos. La coalition américaine a lancé une attaque qui a fait au moins 62 morts et une centaine de blessés, contre l’armée régulière syrienne à Deir ez-Zor, alors que les USA viennent de s’engager à faire respecter une trêve. Les USA plaident l’erreur, mais le témoignage d’un rescapé de l’attaque ne laisse que peu de doute sur l’intention de tuer:

Un survivant de la « bavure » perpétrée en Syrie par les avions de la coalition internationale témoigne sur Life.ru. Il doute fort que l’attaque menée par les avions de la coalition internationale conduite par les Etats-Unis fût une erreur :

les avions ont poussé la barbarie jusqu’à abattre les soldats syriens blessés avec des mitrailleuses. Un avion de reconnaissance a d’abord survolé les positions de l’armée syrienne, peu après des chasseurs ont lancé une attaque, a raconté ce militaire syrien au site Life.ru. « Nous avons pensé que l’avion menait la reconnaissance des positions de Daech. Mais peu après nous avons été attaqués par les chasseurs de la coalition qui ont frappé nos chars, véhicules blindés et pièces d’artillerie. Ils achevaient avec les mitrailleuses nos soldats qui tentaient de se réfugier dans les ruelles. Chaque chasseur a tiré sur nous au moins trois missiles. J’ai vu de mes propres yeux la mort d’environ 100 soldats. Ils ont pilonné nos soldats battant en retraite. Beaucoup ont péri. De nombreux blessés ne pouvaient pas bouger », a-t-il précisé. Aussitôt après le raid aérien, les djihadistes sont partis à l’assaut des positions des militaires syriens. « l’État islamique a attaqué nos positions, nos soldats ont été capturés. J’ai eu l’impression qu’il y avait un accord entre les Etats-Unis et Daech. Les terroristes étaient en liesse, ils tiraient des coups de feu en l’air comme s’ils fêtaient quelque chose », a ajouté le militaire.  «Il ne pouvait y avoir aucune erreur!»  (Source

Des soldats capturés qui vont payer très cher la traîtrise américaine.La colère du Kremlin et les protestations de Damas ont obligé Washington à réagir qui plaide un bombardement “involontaire”. Le spécialiste de la Syrie, Bassam Tahhan, explique pourquoi cette explication ne tient pas la route, dans la vidéo ci-après.

Le Conseil de sécurité de l’ONU a été convoqué dans la nuit de samedi, à la demande de Moscou, pour obtenir des explications sur cette prétendue “bavure”.

La Russie a accusé Washington de “protéger” l’Etat Islamique. Vitaly Chourkin, l’ambassadeur russe aux Nations-Unies a déclaré: “J’espère que les États-Unis vont trouver un moyen de nous convaincre et convaincre tout le monde qu’ils sont sérieux à propos d’un règlement politique en Syrie et à propos de la lutte contre les terroristes”, rapporte Russia Insider.

Avec un aplomb incroyable, Samantha Power, ambassadrice américaine auprès des Nations Unies a réitéré les regrets de Washington mais a cherché à défausser son gouvernement en déclarant sans sourciller : “Le régime de Bachar al-Assad a visé intentionnellement des civils, avec une régularité effrayante. Et pourtant, face à tant d’atrocités, jamais la Russie n’a exprimé sa consternation ni demandé une enquête, ni une réunion d’urgence du Conseil de Sécurité.” selon Russia Insider.

La Russie accuse Washington d’avoir violé son engagement de ne pas viser les positions syriennes, et a immédiatement lancé des attaques de rétorsion.

« Il existe un lien entre les troupes américaines et Daech et les Américains prétendent que ce n’était qu’une erreur, mais c’est un mensonge. Ils le justifient afin d’éviter la mise en œuvre de l’accord entre les États-Unis et la Russie. Cet acte d’hostilité est une attaque très grave contre la Syrie et son armée », a déclaré l’ambassadeur de Syrie auprès de l’Onu, Bachar Jaafari. 

Interview de Bassam Tahhan, spécialiste du Moyen-Orient et de la Syrie le lundi 19 septembre 2016, qui analyse cette attaque; il explique que le projet des Américains est de créer un État sunnite au nord de la Syrie et de l’Irak:

Photo de tête: Bachar Jafaari, ambassadeur de la Syrie à l’ONU.

emiliedefresne@medias-presse.info

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

28 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 30.000 € pour 2021

btn_donateCC_LG

57 % 12698 € manquants

17 302 € récoltés / 30 000 € nécessaires – depuis le 01/10/2020

 

Votre générosité nous a permis de boucler l’année 2020, nous avons besoin de votre aide pour l’année 2021 afin de continuer à donner à un maximum de nos contemporains une réinformation gratuite et variée et sans aucune concession.

Médias Presse Info, ce sont plus de vingt-six mille articles déjà publiés à ce jour ! Médias Presse Info, ce sont aussi 1194 vidéos et plus de 43.600 abonnés à sa chaîne YouTube (près de sept mille de plus en un an !).

Tout cela en accès gratuit.

Cliquer ici pour lire l’appel de MPI et connaitre les détails de nos besoins.

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup

%d blogueurs aiment cette page :