Le communiqué du Bureau exécutif du FN portant sur l’exclusion de JM Le Pen, est en fin d’article.

Interview de Bruno Gollnish

Y a-t-il un risque d’explosion du parti selon vous?

Il y a surtout le risque de voir un immense découragement s’abattre sur les militants historiques, ceux qui ont traversé toutes les épreuves du Front national depuis son origine. La force de ce parti, c’était son unité. Des affaires comme cela sont très graves.

Sa suspension n’a pas été votée à l’unanimité…

Je ne fais plus partie du bureau exécutif. Je sais ce qui s’y est passé. Mais je ne veux pas révéler le contenu des décisions internes. Vous savez que j’ai préconisé la réconciliation. Vraisemblablement, je n’ai pas été entendu.

Vous demandez «une clarification» de la ligne du parti. Pourquoi?

Parce que Jean-Marie Le Pen a été sanctionné pour avoir donné une interview à un journal confidentiel dans laquelle il répète ce qu’il avait déjà dit avant. Et on nous dit que cela est contraire aux valeurs du parti. Je me demande ce qui a changé. Je me demande donc si la ligne du parti a changé. Pour l’instant, je n’ai pas de réponse. Cela pourrait être l’occasion d’un congrès pour réfléchir à cette question.

Ne trouvez-vous pas la réaction de Jean-Marie Le Pen disproportionnée?

Quand on ouvre la boîte de Pandore… Mais je ne suis pas là pour arbitrer, pour compter les bons ou les mauvais points.

Qu’allez-vous faire?

Je ne sais pas encore. Voyez-vous, je relis Le roi Lear de Shakespeare. L’histoire d’un roi qui cède son royaume à ses filles. Sauf qu’à la fin le royaume est ravagé. Je crains qu’il n’y a plus d’espoir de réconciliation.

(Source)

Dans l’après-midi d’hier, Bruno Gollnish interviewé sur ITélé dans l’émission “Tirs croisés”, déclarait qu’il ne croyait pas un seul instant à l’exclusion de Jean-Marie Le Pen, ajoutant: “Ce serait assez monstrueux compte-tenu de tout ce que ce parti doit à celui qui a été son fondateur et qui l’a maintenu contre vents et marées. 60 années de politique, c’est comme un match de boxe, même le vainqueur ne sort pas indemne.” Il déclare sans détour que les propos de JMLP ne l’ont pas choqué, “s’ils m’avaient choqué je ne le dirais pas, je suis partisan de le liberté d’expression.” 

Selon B. Gollnish, aucun membre du bureau politique (le matin) n’aurait été en faveur de l’exclusion de JMLP. [Cependant la décision de son exclusion a été prise au cours du Bureau exécutif, plus restreint, l’après-midi. NDLR].

Le député frontiste évoque aussi d’autres sujets tels que l’immigration galopante, l’économie, la Défense, l’UE, etc, sujets qui devraient, selon lui, passer bien avant les querelles de personnes tant il s’agit de l’avenir de notre patrie:

Communiqué officiel de l’exclusion de Jean-Marie le Pen par son héritière:

 4 mai 2015

Le Bureau exécutif, réuni ce jour à l’issue du Bureau politique, a constaté à la majorité de ses membres la nécessité de supprimer l’article 11 bis des statuts du Front national relatif à la présidence d’honneur.

Respectueux de la démocratie interne, il a donc décidé la consultation des adhérents via une Assemblée générale extraordinaire convoquée par la Présidente du FN et qui sera organisée dans un délai de trois mois par correspondance afin de modifier les statuts. [Ce qui n’est pas vraiment un congrès..! ndlr]

Dans cette perspective, le Bureau politique sera réuni afin d’élaborer et de proposer aux adhérents une rénovation plus complète des statuts du Front national.

Un mouvement modernisé dans son fonctionnement, perfectionné dans son organisation pourra aborder les échéances électorales dans d’excellentes conditions et créer une dynamique majoritaire.

Le Bureau exécutif a décidé, conformément à l’article 19, de suspendre le président d’honneur de sa qualité d’adhérent, jusqu’au vote de ladite Assemblée générale extraordinaire.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :