Bruxelles – Un millier d’Africains s’étaient réunis devant le Palais de Justice pour manifester contre l’esclavage des Noirs en Libye. Un esclavagisme arabo-musulman, rappelons-le. Mais la manifestation a vite abordé d’autres considérations. La foule a été haranguée par Kémi Séba, un agitateur bien connu en France. La manifestation s’est terminée en émeute avec des tentatives de pillages de boutiques de l’avenue Louise et de la Porte de Namur.

Rappelons qui est Kémi Séba : d’abord membre de Nation of Islam, il s’est fait connaître en tant que porte-parole de plusieurs organisations, notamment « Tribu Ka » et « Génération Kémi Séba ». Celles-ci ont été dissoutes par décret en France pour incitation à la haine raciale. Il s’est ensuite installé au Sénégal. Il y a poursuivi son militantisme politique, en devenant notamment conférencier dans des universités et chroniqueur politique sur plusieurs chaînes de télévision africaines. Il a été expulsé de ce pays en septembre dernier.

Depuis, Kémi Séba a organisé plusieurs manifestations en Europe, notamment à Paris, pour dénoncer l’esclavage de migrants en Libye. Il serait également celui qui a mis sur pied la manifestation de samedi à Bruxelles sur cette même problématique. Elle avait été autorisée par la Ville, mais vers 16h, plusieurs personnes prenant part à ce mouvement, qui se dirigeait de la place Poelaert à Bruxelles vers l’ambassade de Libye, ont attaqué des magasins de l’avenue Louise. Une cinquantaine de personnes ont été arrêtées.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

7 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A l’heure de la 3ème dose et de la 5ème vague de mensonge, nous vous recommandons le livre : Les vaccins en question

Les vaccins en question – avec une préface d’Alexandra Henrion-Caude

Le livre de la biologiste américaine Pamela ACKER « Les vaccins en question », ouvrage préfacé dans sa version française par la généticienne Alexandra HENRION-CAUDE, ancienne directrice de l’INSERM et spécialiste de l’ARNm, avec une postface du Docteur Roullet bien connu de nombreux poitevins .

Ce livre a le grand mérite d’aborder la biologie et la technique vaccinale mais avec l’éclairage de la morale, et la mise en perspective des conséquences secondaires réelles mais bien souvent ignorées. Les intérêts et les manipulations des grands groupes pharmaceutiques ne sont pas oubliés !

17 € seulement !

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :