Belgique – Jeudi soir, à Bruxelles, le collectif féministe et indigéniste Imazi.Reine co-organisait avec le Centre régional du Libre Examen et la Maison du Livre une discussion virtuelle autour du thème « Pour une convergence des luttes non consensuelle. Entre antiracisme et misogynie, qu’en est-il de nos hommes ?« .

Cet événement partagé sur Facebook a provoqué un certain tollé. En effet, sur la page de l’événement Facebook était indiqué ceci:

« Safe-space en non-mixité sans hommes cisgenre-hetero (oui aux mecs queer, oui aux personnes non-binaires) et sans personnes blanches »

Cette activité était donc interdite aux Blancs et aux hommes hétérosexuels.

Même un élu communal d’origine immigrée, Youssef Lakhloufi (MR), a  qualifié cette activité de « dérive racialiste et sexiste soutenue par une partie de la gauche« .

Il convient de noter que l’association organisatrice Imazi.Reine est soutenue par la commune bruxelloise de Saint-Gilles et d’autres pouvoirs publics.

Cette réunion virtuelle était d’ailleurs subventionnée par Equal.brussels, la plateforme du gouvernement régional bruxellois pour l’égalité des chances !

Notons enfin que parmi les organisatrices qui apparaissent en photo, plusieurs sont voilées et musulmanes, ce qui ne les empêchent pas de participer à la propagation de l’idéologie du genre.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

3 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :