Olivier Véran, porte-parole du gouvernement, prévoit le passage en force, pour «éviter tout risque de blocage pour notre pays».

A l’issue du Conseil des ministres, il a averti que l’article 49-3 de la Constitution pourrait être actionné «si la situation devait l’exiger» pour imposer le budget.

Cette déclaration fait suite à la nuit agitée à l’Assemblée pour la majorité présidentielle qui s’est retrouvée mardi soir en minorité, plusieurs articles du projet de loi de programmation des finances publiques 2023 ayant été rejetés par tous les groupes d’opposition, au grand dam du ministre du Budget, Gabriel Attal.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Mots clefs

Les commentaires sont fermés

Abonnement Revue Civitas!

Et si vous vous abonniez à la revue Civitas pour un an ? Et en plus économies sur les frais de port ! Pourquoi vous priver ?

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, déjà sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :