Igor Dodon
Igor Dodon

Décidément 2016 est annonciatrice de grands changements géopolitiques. Nouveau tremblement de terre, cette fois en Europe balkanique[1], où les candidats prorusses Rumen Radev et Igor Dodon ont remporté les présidentielles bulgare et moldave ce 13 novembre. Deux petits pays que les accords d’association avec l’UE n’ont fait qu’appauvrir davantage. Une leçon pour les mastodontes de l’Europe de l’Ouest.

Lamentations des presstituées européennes. Comme le relève un commentaire de l’allemande Tagesschau[2] − plaque-tournante sur Internet de la propagande israélienne financée par les Allemands via la taxe audiovisuelle[3] − sur la victoire du major-général de l’Armée de l’Air bulgare Rumen Radev, la mafia transatlantique craint que les sanctions contre la Russie soient encore plus difficiles à maintenir.

Plus de Moscou, moins de Bruxelles : après avoir recueilli 59% des voix, l’ancien major-général prorusse et socialiste devient président de la Bulgarie. Boïko Borissov, Premier ministre, annonce quant à lui sa démission, ce qui implique un changement d’orientation de la politique du pays le plus pauvre de l’UE.

En Bulgarie, se profile ainsi un changement de politique: alors que le libéral Borissov − soutenu par l’ancien président Plevneliev − a mené une politique pro-bruxelloise, Radev mise sur de meilleures relations avec Moscou.

C’est donc un ancien général considéré comme novice en politique qui fait son entrée sur la scène politique et qui, pendant la campagne électorale, s’est entre autres prononcé pour la levée des sanctions de l’UE contre la Russie.

Toujours selon Tagesschau, la mafia transatlantique appréhende la victoire d’Igor Dodon en Moldavie comme représentant un danger contre les plans antirusses de l’UE.

Le candidat prorusse Dodon a également remporté l’élection à la présidence. Au cours de la campagne électorale, Dodon a déclaré son intention d’inverser l’approche pro-UE de l’ancienne République soviétique. Il a annoncé qu’en cas de victoire, il organiserait un référendum sur l’annulation[4] de l’accord d’association avec l’UE signé en 2014[5], et soutenu qu’il était de l’intérêt de la Moldavie de se joindre à l’Union eurasiatique conduite par la Russie.

Après la résistance des quatre de Visegrad, l’Europe balkanique fait vaciller un peu plus la tour de Babel européenne et le néo-féodalisme financier. Egalement aux marches est-européennes de l’Empire, la population semble rejeter de plus en plus «la communauté de valeurs occidentales» en pleine dépravation.

Source :
https://nocheinparteibuch.wordpress.com/2016/11/14/russland-freundliche-kandidaten-gewinnen-praesidentschaftswahlen-in-bulgarien-und-moldawien/

[1] http://www.larousse.fr/encyclopedie/autre-region/p%C3%A9ninsule_des_Balkans/107278

[2] Journal d’information de l’ARD.
http://www.tagesschau.de/ausland/bulgarien-127.html

[3] Gebühreneinzugszentrale : système de financement des établissements publics d’audiovisuel en RFA, qui impose juridiquement le versement d’une contribution, qui a considérablement augmenté depuis 2012, et que les Allemands remettent en cause, au point de refuser de la payer, s’exposant ainsi aux représailles judiciaires.

[4] https://francais.rt.com/international/28273-candidat-prorusse-largement-tete-premier-tour-election-president

[5] https://ec.europa.eu/taxation_customs/business/international-affairs/international-customs-cooperation-mutual-administrative-assistance-agreements/georgia-republic-moldova-ukraine_fr

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

close
Pour recevoir MPI gratuitement chaque semaine !

4 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !