Le 16 janvier le Conseil National de l’Ordre des Médecins a interdit d’exercice de la médecine le docteur Jérôme Cahuzac, chirurgien, ancien ministre du Budget de François Hollande.

Pour quelles raisons Grand Dieu ?

– Non content d’être socialiste et ministre, aurait-il amputé une jambe gauche pour une droite ?

– Aurait-il envoyé ad-patres quelques vieillards incurables qu’on lui aurait confié ?

– Aurait-il violé, sous anesthésie générale, quelque pulpeuse patiente ?

Vous n’y êtes pas ! : il aurait “déconsidéré la profession” en détenant un compte bancaire en Suisse ! Ah ! Le vilain, le galeux…

Comme si “la profession”, et l’Ordre en particulier, ne s’étaient pas déconsidérés depuis longtemps en trafiquant le serment d’Hippocrate, en acceptant la contraception, l’avortement, et bientôt l’euthanasie avec la “sédation palliative” que prônent nos valeureux conseillers.

            Un Ordre des Médecins qui n’a trouvé d’autre limite à la morale médicale que “la non commercialisation des tissus humains”, au lieu de défendre bec et ongles le respect intégral de la vie – de la conception à la mort naturelle – n’a plus de leçons à donner à personne.

                                                                                                 Docteur Luc Perrel

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :