Marie-Jeanne Vincent a été candidate Civitas, Union des Patriotes, lors de la campagne des Législatives de 2017 dans la 7 ème, circonscription du Pas-de-Calais. Durant les 15 jours de campagne à Calais, cette dernière a été la cible d’une campagne d’injures et de diffamation. Le Journal Nord Littoral qu’elle a poursuivi a été relaxé pour vice de procédure le 26 février. L’antifasciste calaisien Jason Brebion, qui avait tagué sa maison, a été condamné le 14 mars à 300 euros d’amende et 4 mois de prison avec sursis plus les frais de justice. Sursis qui est tombé depuis.
Le deux juillet 2019, Anne-Sophie Ligniert, candidate France Insoumise aux législatives de 2017, a été condamnée pour diffamation par le tribunal correctionnel de Boulogne-sur-Mer à l’encontre de Marie-Jeanne Vincent, professeur de lettres et de théâtre au lycée Sophie-Berthelot de Calais.

Anne-Sophie Ligniert, enseignante de Lettres dans un établissement catholique privé de Boulogne-sur-Mer, avait publié sur sa page personnelle Facebook et sur sa page de campagne un message indiquant que Madame Vincent « qu’en tant qu’enseignante elle inculquait des valeurs fascistes ». Le jugement rendu le 2 juillet reconnaît Madame Ligniert coupable de diffamation. Elle a été condamnée à une amende de 800 euros (dont 400 avec sursis) au titre de dommages et intérêts pour préjudice moral. Elle est également condamnée à payer la somme de 1.213 euros correspondant aux frais de justice au titre des dispositions 475-1 du code de procédure pénal.

Le 17 octobre, trois militants La France insoumise seront jugés pour injures et diffamation contre Madame Vincent, en tant qu’enseignante, dans le cadre de la campagne des Législatives de 2017.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

UDT 2019 de CIVITAS : inscrivez-vous !

4 commentaires

  1. Saint-Plaix says:

    J’ai bien lu “catholique privé”?
    “Anne-Sophie Ligniert, enseignante de Lettres dans un établissement catholique privé de Boulogne-sur-Mer”… L’enseignement “catholique privé” recrute donc toujours chez les staliniens?
    C’est vrai qu’il n’y a plus que les “cathos de gôche” pour voter pour ces gens là.
    C’est sûr que pour eux, cathos bergogliens, comme pour Golias, Civitas, c’est l’horreur absolu…
    On attend maintenant sur “La Croix” une pétition de soutien à madame Ligniert… Cela ne saurait tarder…

  2. MA Guillermont says:

    ENFIN …

    VIVENT LES GILETS JAUNES !

    LA JUSTICE A RENDU JUSTICE !!!

    BON , AU VU DE L’ACHARNEMENT , C’EST QUAND MÊME PAS CHER PAYÉ …!

    NOTE CATHOLIQUE : 5,5/10 pour le jugement ripoublicain .
    APPRÉCIATION : Doit persévérer , à des capacités , qu’il doit mettre en pratique .

  3. Sancenay says:

    Bravo à cette Marie-Jeanne qui a fait tonner le …canon des blancs !

  4. Madelaine says:

    Donc si j’ai bien compris…
    l’antifasciste mélenchoniste (Mélenchon a déjà lancé publiquement des tirades laïcardes teintées d’anti christianisme) est prof dans un lycée privé catho (où généralement ça bosse et ça respecte la discipline)

    mais la catho militante est prof dans un établissement public… et se coltine probablement des jeunes plus difficiles..