Les pays du Commonwealth sont en compétition serrée pour savoir lequel sera le plus cruel avec ses citoyens. Après les camps de concentrations australiens et le chantage à la vaccination que vivent les néo-zélandais, voici qu’un Lénine canadien annonce publiquement que les doublement injectés doivent être recalés des fêtes de fin d’année.

Le Premier Ministre de la province canadienne de l’Ontario est à la tête d’un parti politique dont le sens m’échappe : progressiste-conservateur. Totalement antinomique, il doit sûrement s’agir d’une invention protestante axée sur le thème de la non-binarité, priorité maximale des anglo-saxons.

Le chef du gouvernement tient régulièrement des séances de propagande dans le but de terroriser la population. Le Dr Kieran Moore lui sert de caution scientifique, comme cela se fait maintenant un peu partout. Ce charlatan aux airs de bolchévique y possède une tribune où il déverse constamment sa haine sur les ontariens.

Lors de leur émission quotidienne de matraquage psychologique visant à terroriser les citoyens dans le but de faire baisser leur immunité, un journaliste a demandé si en tant que doublement injecté ne présentant aucun symptôme c’était une bonne idée de passer Noël avec sa famille triplement vaccinée, question à laquelle ce médecin passé par la très maçonnique université libre de Bruxelles a répondu par la négative : très mauvaise idée.

La raison est la suivante : le doublement vacciné étant rétrogradé administrativement, il est au même stade que celui qui n’a jamais touché à ce poison, et il est donc très dangereux pour les autres. A la question de savoir ce qu’il fallait faire, il lui a substantiellement rétorqué qu’il pouvait fêter Noël tout seul dans la rue à la condition qu’il mette bien son masque d’esclave docile.

En plus de la violence symbolique infligée aux téléspectateurs, une chose doit être bien claire pour tout le monde : ces monstres nous détestent et nous veulent du mal. Même si vous avez joué le jeu des oligarques, vous serez punis et rétrogradés. Plus vous êtes dociles, plus ils taperont dur. Dès lors, ça ne sert strictement à rien d’aller faire un selfie au vaxxibus sauf si vous êtes désireux de faire 5 doses par an en échange d’aucune protection vaccinale.

En cette fête de la famille, il est tout à fait possible de fêter la naissance de notre Seigneur Jésus-Christ dans de bonnes dispositions tout en prenant soin de nos aînés qui ont besoin d’amour. Chacun trouvera la bonne recette.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A lire absolument !

Ce numéro 80 de la revue Civitas est un numéro spécial de 100 pages.

On y trouvera d’une part un dossier consacré au Great Reset. Pour beaucoup cette expression (en français Grande Réinitialisation) demeure un peu mystérieuse. Pourtant, il ne s’agit pas d’une question anecdotique, bien au contraire.

On retrouve dans cette revue les interventions de Monseigneur Viganò, qui a exercé d’éminentes fonctions à la Curie et dans la diplomatie vaticane (Nonce aux États-Unis), Xavier Poussard directeur de la lettre confidentielle Faits et Documents, Lucien Cerise, Modeste Schwartz et Pierre Antoine Plaquevent spécialistes reconnus de cette question, Xavier Moreau, grand spécialiste de la Russie, Le général Delawarde ainsi que la courageuse Cassandre Fristot qui relate les persécutions et les condamnations dont elle a été victime pour avoir simplement porté, dans une manifestation, une pancarte avec la question QUI ?

On sait aujourd’hui qu’il est des questions qu’il est interdit de poser…

A commander dès maintenant sur MCP pour 10 € seulement !

 

%d blogueurs aiment cette page :