Capitaine perdu - bleu

Jacques Terpant est un dessinateur de BD fasciné par l’œuvre et l’univers de Jean Raspail.

Voilà déjà six ans que Jacques Terpant a commencé à adapter en BD des romans de Jean Raspail. Sept cavaliers et Le Royaume de Borée ont ainsi atteint avec succès les amateurs de bande dessinée.

Avec Capitaine perdu, Jacques Terpant nous montre une fois de plus qu’il est un grand de la bande dessinée contemporaine, sachant se débrouiller seul pour assurer le scénario et le dessin. S’inspirant du roman de Jean Raspail intitulé En canot sur les chemins d’eau du Roi, Jacques Terpant conduit le lecteur à Fort de Chartres, auprès du dernier des capitaines français dans le dernier des forts du Roi de France dans les Amériques.

Cette bande dessinée retrace avec finesse les liens méconnus et oubliés entre des Indiens et des Français et l’abandon de ces Indiens aux Anglais en l’an 1760. Des Indiens qui avaient supplié les Français de rester auprès d’eux et de combattre ensemble les Anglais. Avec cette BD, c’est une fenêtre de l’Histoire qui s’ouvre à nous, celle des Biloxis, des Illinois, des Shawnees,…, ces nations indiennes qui avaient accepté de guerroyer sous la bannière à fleur de lys.

Le lecteur prendra plaisir à suivre la trace de Louis Groston de Bellerive de Saint-Ange, le Capitaine perdu. Le scénario est épique, le dessin est superbe, les détails sont fouillés. C’est un véritable régal.

Capitaine perdu, par Jacques Terpant, préface de Jean Raspail, éditions Glénat, septembre 2015.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

12 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

A commander sur MCP

Appuyée sur des faits indéniables, fondée par des citations autorisées donnant la parole aux juifs comme aux non-juifs et justifiée par des milliers de références, cette étude donne une synthèse de la Question juive aussi complète et précise que possible. Tous les points importants ont été traités, sans haine, sans faiblesse et sans tabou : de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations…

450 pages – format 15×21 cm – prix 21 €

A commander sur MEDIAS CULTURE ET PATRIMOINE.

%d blogueurs aiment cette page :