Politiciens, journalistes aux ordres et autres pseudos experts se succédant aux micros des télévisions et radios voudraient nous faire croire que ce 1er décembre, à Paris, il y aurait d’un côté 300 “authentiques” Gilets Jaunes manifestant paisiblement à l’endroit autorisé après avoir accepté de se soumettre à une fouille, et de l’autre côté, plusieurs milliers de casseurs.

On peut prendre les Français pour des naïfs mais il y a une limite à tout et il faut vraiment être décérébré pour gober cela.

Par contre, on peut se poser une vraie question : combien y a-t-il de policiers parmi les dits casseurs montrés par les médias ?

Et ici, des policiers en gilets jaunes lançant des grenades…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 commentaires

  1. Isabelle P says:

    Comme quoi la république se fout bien de mettre le pays à feu et à sang, comme elle a commencé son histoire elle la termine… C’était peut-être même ça le “notre projet” inavoué.
    Bravo Macron ! Quelle efficacité !

  2. Alexandre Sanguedolce says:

    Et comment reagit la FM, va t elle presenter des cahiers de doléances à notre roi?

    • Soupape says:

      Dans de telles circonstances, les fm se font toujours oublier,
      et restent silencieux et invisibles, puisque ce sont eux qui tirent les ficelles.

      Exemple : pas un mot en mai 68 …

      Quand “ils” sont au travail, ils n’en parlent jamais …

      Voilà pourquoi ils ne risquent pas de porter des “cahiers de doléances au roi”,
      surtout quand celui-ci … est un des leurs !

  3. Merci pour cette eclairage. Je suis effaré par la candeur des gilets jaunes sur les plateaux de propagande mediatique. Je n’ai entendu aucun d’entre eux denoncer les violences policieres orchestrees par le gouvernement. Les journalistes accusent ou assimilent les gilets jaunes à des casseurs, reprenant ainsi les manipulations de Castaner qui tentent de criminaliser les manifestants pour ne pas repondre aux revendications.
    Les gilets jaunes doivent se defendre et non s’excuser, denoncer la violence comme l’instrument du gouvernement qui empeche par la force et la brutalité policière ( rétribués par une prime)toutes manifestations pacifique afin de fournir des images en boucle a Bfm intox et autres qui visent à discrediter le mouvement de protestation.
    Les violences sont le fait de Macron qui repriment par la force, les bombes et les flics casseurs. Macron doit etre destitué pour haute trahison. En effet, il utilise la police comme une milice privée contre l’exercice des libertés fondamentales des citoyens souverains.

    Il est necessaire que les gilets jaunes attaquent les journalistes pour la violence de leur propagande politique en faveur de Macron.

  4. comment peut-on faire pour défendre Paris samedi contre tous ces abrutis samedi ?

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 35.000 € pour 2019

btn_donateCC_LG

45 % 19.170 € manquants

15.830 € récoltés / 35.000 € nécessaires
Mis à jour le 26/03/2019

Il nous reste cependant 19.170 € à trouver !

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !