Maroc – Durant l’émission télévisée Kotbi Night de la chaîne Chada TV, le chanteur marocain Adil El Miloudi a fait l’apologie des violences conjugales.

«Celui qui ne tabasse pas sa femme n’est pas un homme», déclare tranquillement Adil El Miloudi. Le chanteur revient, fièrement, sur son arrestation en Espagne pour des faits de violences conjugales sur son épouse. «Elle a dit aux flics que je ne lui ai rien fait, ils m’ont relâché 24 heures après», dit-il, suscitant les rires du public sur le plateau.

La séquence avait été initialement diffusée le 29 juin, sans susciter de controverse, mais elle vient de refaire surface sur les réseaux sociaux, relayée par le Huffington Post Maghreb.

Moment hallucinant, quand le chanteur ajoute :

«Au Maroc, cela est normal, chacun peut faire ce qu’il veut de sa femme, la frapper, la tuer»

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

2 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

La vérité à la France

La France est arrivée à un moment solennel où il est nécessaire de lui dire la vérité. Si elle peut l’entendre, elle refera ses forces presque épuisées, elle reprendra une marche sûre, véritablement et solidement progressive; si elle ne peut pas l’entendre, elle marchera à une ruine certaine, à un abaissement dont elle ne se relèvera jamais.

Cliquez ici pour vous le procurer.

%d blogueurs aiment cette page :