Twitter est à la liberté ce que la Pravda

était à la vérité en Union Soviétique (URSS) !

« URGENT . A #callac le conseil municipal confirme l’arrivée de 2 familles d’Afrique noire ( 16 personnes ) dans le cadre du projet Viltaïs, parallèle au projet Horizon, imposé par l’Etat. La colère gronde dans le bourg ce matin sur le marché @jylgallou @DamienRieu @FrDesouche ».

Voici le contenu du tweet posté, le 12 octobre 2022, sur le compte twitter de Breizh-info.com (@Breizh_info). Un tweet qui a valu purement et simplement la suspension du compte, et l’impossibilité temporaire (nous avons fait appel) d’informer nos bientôt 13 200 abonnés.

Il s’agit d’une véritable censure – complétée par la censure pratiquée à notre encontre par Facebook depuis des années – totalement injustifiée puisque le tweet en question se contentait de révéler ce qui est en train de se passer à Callac, ce que confirme d’ailleurs l’hebdomadaire Le Poher plusieurs jours après que nous ayons révélé ce second projet, dans un article disponible en ligne :

« Selon le maire de Callac, Jean-Yves Rolland, qui l’a annoncé en conseil municipal, le 12 octobre, la ville de Callac a été sélectionnée par la préfecture des Côtes-d’Armor pour accueillir des familles de réfugiés. « L’État français a été condamné par le Haut-Commissariat pour non-respect des quotas d’accueil de réfugiés, détaille-t-il. Le gouvernement a ainsi lancé un appel à projet pour organiser l’accueil et l’installation de familles réfugiées. Dans les Côtes-d’Armor, c’est l’association Viltaïs qui a été choisie. Notre commune a été ciblée. Leur objectif est de placer des familles à la campagne, et ils ont acheté deux maisons à Callac, une troisième est en projet d’achat. Deux familles vont arriver en novembre, une famille de dix personnes et une famille de six personnes, l’une originaire du Soudan et l’autre de Centrafrique. »

Il s’agit donc bien d’un projet parallèle au projet Horizon, qui implique deux familles (pour le moment) en provenance d’Afrique noire. La colère des Callacois elle, est également bien réelle. Mais pour Twitter, cela relèverait de l’infraction à leurs règles relatives aux conduites haineuses. « Vous ne devez pas directement attaquer, menacer ou harceler d’autres personnes sur la base des critères suivants : race, origine ethnique, origine nationale, orientation sexuelle, sexe, identité sexuelle, appartenance religieuse, âge, handicap ou maladie grave » indique le ministère de la vérité.

Vous trouvez ces méthodes scandaleuses ? Alors n’hésitez pas à interpeller, sur Twitter, les responsables de ce réseau social. N’hésitez pas à faire connaitre au maximum cette censure autour de vous.

Source : Breizh infos

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

1 Commentaire
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Abonnement Revue Civitas!

Et si vous vous abonniez à la revue Civitas pour un an ? Et en plus économies sur les frais de port ! Pourquoi vous priver ?

Le numéro 82 – Franc-maçonnerie, déjà sorti !

Cliquez ici pour vous abonner.

%d blogueurs aiment cette page :