Des hommes armés ont tué un gardien de la paix bangladais en République Centrafricaine, vendredi dernier. Le même jour, deux soldats marocains ont été tués dans une autre attaque.

Le convoi de soldats de la paix bangladais a été pris sous le feu d’une cinquantaine d’assaillants alors qu’il revenait d’une patrouille dans le nord-ouest du pays, à Bokayai. Tandis que les casques bleus marocains ont été attaqués alors que leur convoi escortait des camions à carburant dans le sud-est du pays.

L’Afrique centrale, sans littoral et chroniquement pauvre, a du mal à sortir d’une guerre civile brutale qui a éclaté en 2013 après le renversement de l’ancien président François Bozize, un chrétien, par des rebelles musulmans de la coalition Seleka.

La mission de maintien de la paix MINUSCA de 12 500 hommes a été déployée en décembre 2016, sous l’égide de l’Union africaine, et avec le soutien de la France, l’ancienne puissance coloniale.

La France a officiellement mis fin à sa mission en République Centrafricaine en octobre 2016. Depuis, les milices Seleka se renforcent et terrorisent la population.

Source : iafrica

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Un livre magnifique : Du mépris de la mort

Textes sur la mort, la sépulture et le deuil.

DU MEPRIS DE LA MORT – Textes de Démétrios Kydonès, saints Augustin, Thomas d’Aquin et Grégoire de Nysse sur la mort, la sépulture et le deuil présentés par l’Abbé Olivier Rioult aux éditions saint-Agobard.

 

%d blogueurs aiment cette page :