patrick bruelAprès Yannick Noah et sa chanson “Ma colère” pour lutter contre le FN ou bien encore Olivier Py, directeur du festival d’Avignon, qui avait menacé de le délocaliser en cas de victoire FN, voici Patrick Bruel qui rejoint ses personnalités de l’art qui veulent punir ou rééduquer tous ses citoyens qui votent FN. Le chanteur a annoncé qu’il ne ferait pas de représentations dans les communes où le FN a été élu:“Même si je peux comprendre que des électeurs désespérés répondent à un discours populiste, je ne veux pas me produire devant une institution dont je méprise l’idéologie.” Donc il s’agit de punir ceux qui n’ont pas voté correctement,ce qu’on pourrait comprendre. Patrick Bruel s’en est d’ailleurs aussi pris à Jour de Colère, plaidant pour un nouveau mouvement antiraciste:“dans le but de résister au scandale de l’immonde Jour de colère qui renvoie aux heures les plus sombres de notre histoire.Je crois surtout que le salut doit venir de l’école du refus du repli sur soi proposé par les discours populistes.” Certains n’ont pas manqué d’ironiser en faisant valoir que si des grandes villes étaient passées au FN, Patrick Bruel se serait difficilement passé de grosses recettes.

On peut cependant constater ces derniers temps en France que ce se soit artistes ou militants politiques, on a de plus en plus de mal à accepter les résultats électoraux et les électeurs. C’est une drôle de conception de la démocratie. On accepte un parti à condition qu’il n’ait pas de voix !

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Avez-vous lu les 4 évangiles ? Dans leur intégralité ?

Non, certainement. Beaucoup de chrétiens n’en connaissent malheureusement que de courts extraits lus à la messe.

Si vous en connaissiez le trésor, vous ne perdriez pas une minute. Ce livre ne peut-être plus beau, ce sont tous les détails de la vie de NSJC racontés par les 4 évangélistes.

%d blogueurs aiment cette page :