C’est passé trop inaperçu. Le rapport de la Cour des comptes sur la Sécurité sociale publié en septembre 2017 révèle que plus de 53.000 bénéficiaires inconnus résidant à l’étranger touchent une pension de retraite française alors qu’ils n’y ont pas droit.

Le rapport souligne notamment les nombreuses fraudes en Algérie, où la France verse plus d’un quart des retraites à l’étranger. Avec une liste de bénéficiaires qui ont une extraordinaire longévité. La Cour des comptes relève parmi les fichiers transmis par les caisses de retraite obligatoires et complémentaires un nombre suspect de vieillards plus que centenaires. Le plus âgé des bénéficiaires algériens d’une retraite française aurait 117 ans. Une autre aurait 116 ans, deux 115 ans, une 113 ans, deux 112 ans,…

Le tout sans aucune vérification.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

12 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 90 000 € pour 2024

MPI fête ses 10 ans ! Continuez de nous aider !

MPI continue de subir les attaques du système, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup