mgr_leonard-3

Le 14 janvier, le Premier ministre belge avait invité les représentants de tous les cultes à une réunion destinée à condamner “le radicalisme”, terme creux qui ne désigne personne en particulier.

Tous ont signé un document qui prétend faire la promotion d’un “socle commun de valeurs” inspiré de celles des “Lumières”. Autant dire que tous ces éminents représentants religieux ont accolé leur signature à une déclaration syncrétiste vantant les fruits de la Révolution française…

A cette occasion, Mgr Léonard a déclaré à la presse : “Je suis préoccupé de ce que des millions de gens peuvent être choqués quand on dépeint Mahomet ou Bouddah dans des circonstances pornographiques. Charlie a-t-il eu tort ? Qui suis-je pour le dire… Mais ça vaut la peine de se poser la question.

Ces propos appellent deux commentaires.

Le premier, c’est qu’il faut noter que Mgr Léonard, Archevêque de l’Eglise catholique, se préoccupe des offenses ordurières faites à l’islam et au bouddhisme, mais ne se soucie pas des blasphèmes visant le catholicisme, pourtant cible privilégiée de Charlie Hebdo qui a publié des dessins ignobles du Christ, de la Sainte Vierge, du Pape, etc.

Le deuxième commentaire, c’est que Mgr Léonard, en disciple du Pape François, déclare en fuyant ses responsabilités : “Charlie a-t-il eu tort ? Qui suis-je pour le dire… “.

Qui est-il pour le dire ? Un Archevêque de la Sainte Eglise Catholique, primat de Belgique, dont la mission est d’être un berger professant la doctrine catholique.

A ce titre, rappelons ce qu’enseigne cette doctrine catholique :

 “la liberté de penser et de publier ses pensées, soustraite à toute règle, n’est pas de soi un bien dont la société ait à se féliciter ; mais c’est plutôt la source et l’origine de beaucoup de maux. La liberté, cet élément de perfection pour l’homme, doit s’appliquer à ce qui est vrai et à ce qui est bon” (Pape Léon XIII, encyclique Immortale Dei, 1er nov 1885, § 32)

 

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

5 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Le mariage chrétien. Allocutions du pape Pie XII

Au cours de ses audiences, le pape Pie XII avait l’habitude de s’adresser aux nouveaux mariés, venus à Rome pour leur voyage de noces.

Le Saint-Père leur parlait du rôle respectif de l’homme et de la femme, de leur harmonieuse collaboration, de l’amour qui les lie, des grâces sacramentelles auxquelles ils ont droit, des épreuves qu’ils pourront rencontrer, mais surtout des joies qui leur seront données, de la bénédiction des enfants et de l’éducation qui en est le corollaire.

Le Pasteur angélique possédait, à un degré étonnant, le don de renouveler un sujet, de varier son discours ou d’aborder un même thème sous des aspects différents. Chacune de ses allocutions est ainsi profondément originale et ouvre au lecteur des perspectives inédites.

De ces textes riches de doctrine, de fine psychologie, de conseils avertis, Pie XII n’a pas voulu faire un exposé technique. C’est une âme vivante et sensible qui s’exprime, celle d’un père qui communique à ses enfants son espérance surnaturelle en la valeur inestimable du mariage chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :