Le vendredi 10 janvier, sur France Inter, radio de service public, lorsque l’abject chansonnier Frédéric Fromet entonnait son ignoble chanson blasphématoire contre le Christ, l’équipe d’animateurs, Charline Vanhoenacker en tête, gloussait.

Frédéric Fromet ayant terminé son étron, Charline Vanhoenacker se précipitait pour agiter le “droit au blasphème” et s’affirmer Charlie.

Nos lecteurs peuvent évidemment trouver facilement son compte Facebook pour lui adresser des mots doux, à la mesure de son immense “humour”.

Quant à CIVITAS qui mène campagne contre cette abomination, il souligne aussi le deux poids deux mesures qui fait du christianisme la seule cible qu’il est permis de salir en totale impunité. Du moins sur terre. Car tôt ou tard…

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

22 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Notre besoin s’élève à 90 000 € pour 2024

MPI fête ses 10 ans ! Continuez de nous aider !

MPI continue de subir les attaques du système, parce que ce média gratuit et libre dérange :

Face à la haine des GAFAM et du gouverment, aidez nous !

Merci de votre généreux soutien !

Powered by WordPress Popup