Ken Loach est un excellent réalisateur de gauche, militant. Sa critique de la nouvelle société ubérisée est terriblement exacte. Un anglais des couches populaires comme seule l’Angleterre en compte avec tatouages et accent incompréhensible veut s’établir à son compte. Il en a marre des patrons et de ceux de sa classe ouvrière, pauvre troupeau exploité jusqu’à l’os.

Une entreprise de chauffeurs livreurs lui fait croire qu’il sera son propre maître. En réalité, il s’endette pour acheter son camion, fait vendre la voiture de sa femme garde malade, elle aussi exploitée jusqu’à plus soif et travaille tant que sa famille ne le voit plus. Deux enfants, une petite fille fine comme une lame et un ado taggeur en pleine dérive.

Toute la famille va souffrir mais la tendresse qui les lie les sauvera. Exactement comme dans Moi, Daniel Blake, le chômeur aidant une pauvre femme renvoyée des bureaux du chômage.

L’ultra libéralisme anglo-saxon en prend un coup et c’est satisfaisant…

Son ode à la famille est belle et c’est heureux.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Vaccin, ce que l'on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N'hésitez pas à vous abonner ! Un abonnement annuel à 30 € seulement !

Les commentaires sont fermés

Revue choc sur le vaccin : un scandale moral, médical et politique

La dernière revue de CIVITAS arrive, c’est un baton de dynamite ! Vous pouvez déjà la précommander !

La célèbre généticienne Alexandra HENRION CAUDE y donne un entretien exclusif et explosif, et le père Joseph y aborde avec rigueur et clarté le scandale moral.

Vaccin, ce que l’on vous cache

Numéro 77 de la revue de CIVITAS,

Un numéro qui contient de la dynamite !!!

N’hésitez pas à vous abonner !

Un abonnement annuel à 30 € seulement !

%d blogueurs aiment cette page :