En 1988, après d’habiles manœuvres politiques, Loïk Le Floch’-Prigent accède à la présidence d’Elf. Il découvre une entreprise qui fonctionne grâce à des fonds opaques. Le maintien des droits d’exploitation de pétrole est échangé contre des rémunérations discrètes de dirigeants Africains. L’équipe prend le contrôle de la caisse noire. En quelques mois, Alfred Sirven, Loïk Le Floch’-Prigent et son épouse Fatima Belaïd s’enrichissent au-delà de ce qu’ils auraient pu imaginer. En 1993, l’instruction d’une information judiciaire sur Elf pour « abus de biens sociaux, abus de confiance, complicité et recel » est confiée à la juge Eva Joly. C’est le début d’une enquête longue et pénible, faite d’intimidations et de pressions au plus haut de l’Etat, qui conduira dix ans plus tard au procès du plus grand scandale politico-financier jamais mis à jour en France…

Ce scandale est efficacement décrit dans le téléfilm Les Prédateurs réalisé en 2007, que vous pouvez voir en intégralité ci-dessous.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

close

MPI vous informe gratuitement

Recevez la liste des nouveaux articles

Je veux recevoir la lettre d'information :

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Les commentaires sont fermés

La revue 83 : Franc-maçonnerie DEUXIEME PARTIE

REVUE DISPONIBLE EN PREVENTE, ENVOI LE 13 JANVIER !

Voici la suite de ce dossier fascinant sur la franc-maçonnerie, hâtez vous pour l’avoir au plus vite ! La première partie de ce dossier en vente ici.

Cliquez ici pour obtenir la REVUE 83

%d blogueurs aiment cette page :