Voici un rare film muet (avec des commentaires en japonais) consacré aux 26 martyrs du Japon crucifiés en l’an 1597.

Le film ‘Junkyo Kesshi Nihon Nijuroku seijin’ (26 saints martyrs du Japon) réalisé en 1931 par Tomiyasu Ikeda au Japon, a été montré avec des sous-titres italiens à la Salle du cinéma du Vatican (Sala Cardinal Descur) le 6 février 2017 lors de la Journée de la mémoire liturgique des martyrs du Japon en présence de nombreux salésiens résidant à Rome et de trois cardinaux – Filoni, Farina et Bertone.

Le film est un exemple parfait du drame historique “jidai-geki” célèbre dans le monde entier grâce à des auteurs comme Akira Kurosawa et Kenjji Mizoguchi.

Ce film muet japonais typique raconte un fait historique situé en 1597 avec la fin de la première évangélisation du Japon commencée en 1549 par Saint François Xavier. Le film débute avec le débarquement du franciscain espagnol Pedro Bautista de Manille et se termine avec le martyre de 6 franciscains, 3 jésuites et 17 laïcs, dont 4 enfants.

L’une des affiches du film lors de sa diffusion en Europe en 1935.

La version originale a été numérisée (4K) et restaurée en format numérique par les Archives nationales du cinéma des entreprises d’Ivrea, dans le Piémont. avec le soutien financier de la région du Piémont et de la Compagnie de Saint-Paul. Ce film a été initialement distribué en Italie en 1935 par les missions Don Bosco sur une musique composée par le prêtre salésien Alessandro De Bonis (1888-1965).

Les vingt-six martyrs du Japon occupent une place très importante dans l’histoire de l’Église catholique au Japon .

Les débuts des missions catholiques au Japon étaient prometteurs avec environ 300 000 catholiques à la fin du XVIe siècle, moment où le christianisme y a été persécuté puis interdit en 1630. Quand les missionnaires catholiques sont revenus au Japon 250 ans plus tard, ils ont trouvé une communauté de “catholiques cachés” qui avaient survécu dissimulée.

Le 15 août 1549, les pères jésuites François Xavier (plus tard canonisé par Grégoire XV en 1622), Cosme de Torres et Juan Fernández sont arrivés d’ Espagne à Kagoshima , au Japon , dans l’espoir d’introduire le catholicisme au Japon. Le 29 septembre, St François Xavier a rendu visite à Shimazu Takahisa , le daimyō de Kagoshima, demandant la permission de construire la première mission catholique au Japon. Le daimyō a accepté dans l’espoir de créer une relation commerciale avec l’Europe.

Le shogunat et le gouvernement impérial ont d’abord soutenu la mission catholique et les missionnaires, pensant qu’ils réduiraient le pouvoir des moines bouddhistes et contribueraient au commerce avec l’Espagne et le Portugal. Mais dans les années 1590, le gouvernement commença à se méfier de l’influence étrangère. Le gouvernement considéra alors le catholicisme comme une menace et commença à persécuter les catholiques. Les Japonais qui refusaient d’abjurer leur foi étaient tués.

26 catholiques – quatre Espagnols, un Mexicain, un Portugais de l’Inde (tous missionnaires franciscains ) , trois jésuites japonais et 17 membres japonais du Tiers-Ordre franciscain , dont trois jeunes garçons – ont été exécutés par crucifixion à Nagasaki le 5 février 1597, sur ordre de Hideyoshi Toyotomi. Ces martyrs ont été crucifiés, puis transpercés avec des lances.

Le 14 septembre 1627, ces 26 martyrs furent béatifiés par le pape Urbain VIII. Ils devinrent spécialement vénérés. Le plus célèbre d’entre eux étant Paul Miki .
Les 26 martyrs du Japon furent ensuite canonisés le 8 juin 1862 par le pape Pie IX.

Liste des 26 saints martyrs

Missionnaires franciscains étrangers
Saint Martin de l’Ascension
Saint Pedro Bautista
Saint Philippe de Jésus
Saint Francisco Blanco
Saint Francisco de Saint Michel
Saint Gundisalvus (Gonsalvo) Garcia

Tertiaires franciscains japonais
Saint Antoine Dainan
Saint Bonaventure de Miyako
Saint Cosmas Takeya
Saint Francisco de Nagasaki
Saint Francis Kichi
Saint Gabriel de Duisco
Saint Joachim Sakakibara
Saint Jean Kisaka
Saint Leo Karasumaru
Saint Louis Ibaraki
Saint Matthias de Miyako
Saint Michael Kozaki
Saint Paul Ibaraki
Saint Paul Suzuki
Saint Pedro Sukejiroo
Saint Thomas Kozaki
Saint Thomas Xico

Jésuites japonais
Saint James Kisai
Saint Juan Soan de Goto
Saint Paul Miki

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

Un commentaire

  1. Louis Saint-Viator says:

    Bonjour Pierre-Alain

    Ce film appartient aux archives Salésiennes

    http://www.infoans.org/fr/sections/nouvelles/item/2604-vatican-presentation-du-film-les-26-martyrs-du-japon

    Il a été projeté en mai dernier à la maison de la culture du Japon en mai dernier: https://www.mcjp.fr/fr/agenda/les-vingt-six-martyrs-du-japon

    Je tente de mon côté d’organiser une projection dans les environs de Lyon à l’automne prochain, ce qui n’est pas facile…

    Concernant ce film toujours, il a fait l’objet d’une version sonore française de plus courte durée en 1931, de 25 min environ (500m).

    J’ai raté de peu son acquisition en argentique 16 mm dernièrement: https://www.bd-cine.com/fiche.php?id=15492

    Au sujet du film “La Proclamation du Dogme de l’Assomption” de Michel Proux, je tenais à vous signaler la prochaine projection de celui-ci durant le deuxième semestre 2020 au Prieuré St Irénée de Lyon. Cette projection suivra celle du très rare documentaire “Pastor Angelicus” en VF (version remontée et restaurée par mes soins). ce film a été réalisé par Romolo Marcellini et Luis Trenker, à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’ordination épiscopale d’Eugenio Pacelli.

    https://www.bd-cine.com/fiche.php?id=6756
    ici en version italienne: https://www.youtube.com/watch?v=8Xx1ncFZ3Ew

    Toujours au sujet du prêtre cinéaste, Michel Proux, voici un de mes articles in “Mauvaise Nouvelle” sur Six prêtres cinéastes: http://www.mauvaisenouvelle.fr/?article=cinema-musique-six-pretres-cineastes–1286

    https://www.bd-cine.com/fiche.php?id=6756

    Je termine en vous signalant le projection exceptionnelle en octobre prochain, au Prieuré St Irénée de Lyon (j’en ai eu confirmation hier seulement) du film de fiction “Les Hommes ne regardent pas le Ciel” en vf, numérisé et restauré par mes soins (titre en version italienne: “Gli uomini non guardano il Cielo”) .

    Biopic sur Saint Pie X de 1952 réalisé par Umberto Scarpelli avec Henri Vidon, Tullio Carminati, Isa Miranda, Miranda Campa et Antonio Centa.
    Musique d’Umberto Mancini.

    Pour suivre mes activités dans le cadre de mon ciné-club, c’est ici:
    https://www.facebook.com/Les-rencontres-de-la-Lanterne-Magique-125751224558922/?ref=aymt_homepage_panel&eid=ARCxXKHEeXJAe_lg7t_W7sdqHLiULE1l8EpOcm2sGDcp3Z6C8J64Touyvg7ac1754ZILEQ-y9PTfuGgu

    Cordialement,

    Louis Saint-Viator

Médias-Presse-Info est une association à but non lucratif.

MPI a besoin de votre aide !

Nos caisses sont vides. Nous avons besoin de vous pour continuer !

Plus de précisions ici :

https://www.medias-presse.info/medias-presse-info-a-vraiment-besoin-de-votre-soutien/112928/

btn_donateCC_LG

Merci de votre généreux soutien !