Samedi dernier, à l’avant-veille du démarrage du démantèlement de la Jungle de Calais, Civitas organisait une réunion à Calais pour y implanter une section.

Au cours de cette réunion, tenue en présence d’une équipe de télévision russe et d’une autre américaine, Alain Escada a démontré qu’une politique de préférence étrangère était méticuleusement organisée. Le président de Civitas a souligné à quel point il est important de bien identifier l’origine du mal que l’on prétend combattre. Et de mettre en évidence que l’immigration est orchestrée par les forces mondialistes, avec la complicité de nos gouvernants, qu’elle nous conduit droit à une situation de guerre civile en vue de permettre l’émergence d’un gouvernement mondial dont, selon les mots de Jacques Attali, Jérusalem serait la capitale.

Cet article vous a plu ? MPI est une association à but non lucratif qui offre un service de réinformation gratuit et qui ne subsiste que par la générosité de ses lecteurs. Merci de votre soutien !

9 Commentaires
Les plus anciens
Les plus récents Les mieux notés
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires

MPI vous conseille cette revue :

%d blogueurs aiment cette page :